Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La Commission européenne va aider d'anciens salariés d'Air France à trouver un emploi




Les salariés licenciés d'Air France vont bénéficier d'aides au retour à l'emploi (photo : F.Dubessy)
Les salariés licenciés d'Air France vont bénéficier d'aides au retour à l'emploi (photo : F.Dubessy)
FRANCE. Hasard du calendrier, alors qu'Air France se trouve en grève perlée, la Commission européenne a décidé, lundi 23 avril 2018, de mobiliser une enveloppe de 9,8 M€ pour aider 1 858 anciens salariés d'Air France à trouver un nouvel emploi.

Licenciés entre 2008 et 2015 principalement dans les régions de Provence-Alpes-Côte d'Azur (11,7% des licenciements) et Ile-de-France (76%) , ces femmes et hommes âgés de cinquante ans et plus pour 79% d'entre eux vont bénéficier du Fonds européen d'ajustement à la mondialisation (FEM), à la demande de la France. La Commission européenne précise que des difficultés de reclassement existent dans ces deux bassins d'emplois pour cette catégorie de population et que "dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, les difficultés sont également liées à un nombre de demandeurs d'emploi supérieur à la moyenne nationale".

Ces salariés bénéficieront d'un programme de mesures d'un montant de 16,5 M€ - co-financé donc à hauteur de 9,8 M€ par le FEM - pour les aider à retrouver un emploi en mettant à leur disposition des services actifs d'orientation professionnelle, des formations professionnelles ainsi que des allocations de recherche d'emploi et de mobilité.

La proposition doit encore être soumise au Parlement européen et au Conseil.

150 000 salariés bénéficiaires du FEM

"Les transports aériens, comme d'autres secteurs en Europe, traversent actuellement une période de modifications structurelles majeures en raison de changements dans la structure du commerce mondial. Notre Fonds européen d'ajustement à la mondialisation aide des travailleurs qui traversent une période de transition difficile à adapter leurs compétences et à trouver un nouvel emploi. Il s'agit d'une expression concrète de la solidarité européenne", souligne Marianne Thyssen, commissaire européenne pour l'emploi, les affaires sociales, les compétences et la mobilité des travailleurs.

Depuis sa création en 2007, le FEM a reçu 158 demandes d'intervention dont ont bénéficié 150 000 salariés et 3 369 jeunes sans emploi ne suivant ni études ni formation (NEET). Le Fonds a été maintenu pour la période 2014-2020 avec comme champ d'action les travailleurs licenciés en raison de la crise économique, les travailleurs à durée déterminée, les travailleurs indépendants et, jusqu'à fin 2017, les NEET.




Lundi 23 Avril 2018



Lu 2268 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mercredi 20 Juin 2018 - 08:48 522 migrants accostent en Sicile

Lundi 18 Juin 2018 - 15:49 Nouvelles augmentations massives en Égypte


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉflexions

Réflexion

Marseille, future «perle» sur une «Route de la soie» ?


avis d'expert

Jean Fouqoire, urbaniste (e.r.), associé au groupe d'analyse de JFC Conseil

 









Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








Les articles écrits en anglais

  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
EMNES         Medener
 
Femise      Euromediterranee
 
Ipemed  APIM