Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

La Commission européenne mobilise 3 mrds€ pour aider la Turquie à accueillir les réfugiés syriens


Rédigé le Mercredi 14 Mars 2018 à 16:33 | Lu 2382 commentaire(s)


L'aide européenne permet notamment la scolarisation des réfugiés syriens en Turquie (photo : UNHCR)
L'aide européenne permet notamment la scolarisation des réfugiés syriens en Turquie (photo : UNHCR)
TURQUIE / UNION EUROPÉENNE. La Commission européenne annonce, mercredi 14 mars 2018, la mobilisation d'une seconde tranche de 3 mrds€ de fonds de la facilité prévue lors de l'accord entre l'Union Européenne (UE) et la Turquie fin novembre 2015. Cette enveloppe supplémentaire servira à poursuivre l'action du gouvernement turc dans le financement de projets réservés aux réfugiés syriens en Turquie et "qui répondent aux besoins des réfugiés et des communautés d'accueil, la priorité étant donnée à l'aide humanitaire, à l'éducation, à la santé, aux infrastructures municipales et au soutien socioéconomique", comme le précise un communiqué de la Commission européenne.

La première tranche de facilité créée en 2016 et couvrant également 2017 se composait d'1 mrd€ sur le budget de l'UE et 2 mrds€ de contributions des Etats membres. Quelque 3,5 millions de réfugiés syriens se trouvent actuellement sur le sol turc et vingt-sept projets financés par Bruxelles ont pu leur être consacré. 747 M€ ont déjà été décaissés sur une enveloppe de 1,6111 mrd€ dédiée au volet "Développement à long terme" de la facilité. Une subvention directe au ministère turc de l'Éducation nationale de 300 M€ a permis de promouvoir l'intégration des enfants syriens dans le système éducatif turc. Une formation en langue turque a été dispensée à 312 000 enfants par 5 500 professeurs de turc. Autre exemple, en collaboration avec le ministère turc de la Santé, une aide de 300 M€ a assuré l'accès des réfugiés aux services de soins de santé, dont une vaccination de plus de 217 000 enfants syriens réfugiés. Plus de 760 000 consultations pour des soins de santé primaires ont été recensées au 31 décembre 2017.

Selon la Commission européenne, la première tranche d'aides a permis à 500 000 enfants de disposer d'un accès à l'éducation et à 1,2 million de réfugiés de bénéficier de transferts mensuels en espèces. L'institution précise que "le rapport de mise en œuvre publié aujourd'hui confirme que la facilité enregistre des résultats positifs, tangibles et efficaces pour les réfugiés en Turquie".




Lire aussi :
< >

Mercredi 1 Décembre 2021 - 12:35 La Méditerranée confrontée à l'inflation