Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


La Commission européenne met en place un plan d'action sur les matières premières critiques



            Partager Partager

La Commission européenne veut assurer les approvisionnements en matières premières critiques (photo : C.Garcia)
La Commission européenne veut assurer les approvisionnements en matières premières critiques (photo : C.Garcia)
UE. La Commission européenne veut rendre l'approvisionnement de matières premières critiques en Europe plus sûr et plus durable pour les technologies et les secteurs stratégiques à l'horizon 2030 et 2050. Cette volonté affichée va reposer sur trois piliers : un plan d'action, une liste et une étude prospective.

Présenté jeudi 3 novembre 2020, le plan d'action sur les matières premières critiques "examine les défis actuels et futurs et propose des mesures visant à réduire la dépendance de l'Europe à l'égard des pays tiers, à diversifier les sources d'approvisionnement primaires et secondaires ainsi qu'à améliorer l'efficacité des ressources et la circularité tout en favorisant un approvisionnement responsable dans le monde entier", comme le souligne un communiqué de la Commission européenne. Il repose sur dix actions concrètes et la mise en place d'une alliance européenne pour les matières premières.

Les perturbations lors de la crise du coronavirus a soulevé cette nécessité d'assurer les chaînes de valeur stratégiques. "Nous construirons donc une alliance solide pour passer collectivement d'un niveau élevé de dépendance à un approvisionnement diversifié, durable et socialement responsable, à la circularité et à l'innovation", commente Maroš Šefčovič, vice-président chargé des relations interinstitutionnelles et de la prospective. La transition vers une économie verte et numérique devrait favoriser tout cela.

"Un certain nombre de matières premières sont essentielles pour que l'Europe joue un rôle de premier plan dans la transition verte et numérique et reste le premier continent industriel au monde", indique Thierry Breton, commissaire européen au marché intérieur. Selon lui, "nous ne pouvons pas nous permettre de nous appuyer entièrement sur des pays tiers — voire, pour certaines terres rares, sur un seul pays. En diversifiant l'approvisionnement à partir de pays tiers et en développant les propres capacités de l'Union en matière d'extraction, de transformation, de recyclage, de raffinage et de séparation des terres rares, nous pouvons développer notre résilience et notre durabilité."

Trente matières premières critiques recensées

Le plan d'action va permettre de développer des chaînes de valeurs résilientes pour les écosystèmes industriels de l'UE, réduire la dépendance à l'égard des matières premières primaires critiques, renforcer leur approvisionnement sur le marché intérieur de l'UE et diversifier l'approvisionnement en provenance de pays tiers tout en éliminant les distorsions dans le commerce international.

Révisée tous les trois ans depuis la première publiée en 2011, la liste européenne recense trente matières premières critiques (voir tableau ci-dessous). Elle compte quatre nouvelles entrées dont celle du lithium. Ce métal alcalin est essentiel pour un passage à l'électromobilité. "Rien que pour les batteries des voitures électriques et le stockage énergétique, l'Europe aura besoin, par exemple, de 18 fois plus de lithium d'ici à 2030 et jusqu'à 60 fois plus d'ici à 2050. Comme le montre notre étude prospective, il faut éviter qu'à la dépendance actuelle à l'égard des combustibles fossiles se substitue une dépendance à l'égard des matières premières critiques", souligne Maroš Šefčovič.

Quant à l'étude prospective, elle permettra de recenser les projets miniers et de transformation au sein de l'Union européenne pour une meilleure utilisation des ressources intérieures. Ainsi que les possibilités d'approvisionnement de matières premières secondaires critiques provenant des stocks et des déchets de l'UE.
Le programme d'observation de la terre Copernicus sera mis à contribution "pour améliorer l'exploration des ressources, les activités et la gestion environnementale après fermeture", précise un communiqué de la Commission.

La liste 2020 des matières premières critiques (en gras les nouvelles par rapport à 2017)

Antimoine Hafnium Phosphore
Baryte Terres rares lourdes Scandium
Béryllium Terres rares légères Silicium métal
Bismuth Indium Tantale
Borate Magnésium Tungstène
Cobalt Graphite naturel Vanadium
Charbon à coke Caoutchouc naturel Bauxite
Spath fluor Niobium Lithium
Gallium Platinoïdes Titane
Germanium Phosphate naturel Strontium

Source : Commission européenne
 

Principaux pays fournisseurs de matières premières critiques à l'UE (source Commission européenne)



Jeudi 3 Septembre 2020

Lu 1630 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


Publireportage


Med'Innnovant, un concours accélérateur de start-up


Publireportage
Publireportage Euroméditerranée




Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.