Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

La Commission européenne entrouvre la voie au bannissement du tabac chez les jeunes en 2030


Rédigé par , le Vendredi 26 Août 2022 - Lu 899 fois


L'association espagnole No Fumadores veut créer la première génération sans tabac (photo: OMS)
L'association espagnole No Fumadores veut créer la première génération sans tabac (photo: OMS)
UE. La Commission européenne a enregistré, mercredi 24 août 2022, une initiative citoyenne européenne (ICE) baptisée "Appel à un environnement sans tabac et à la première génération européenne sans tabac d'ici 2030".

Les promoteurs de cette nouvelle ICE, portée par l'Espagnole Raquel Fernández Megina, présidente de l'association No Fumadores, réclament une législation permettant d'éviter que les jeunes tombent dans la dépendance au tabac. Motivant cette initiative par leur volonté d'agir sur les dangers environnementaux et ceux liés au tabagisme, ils souhaitent que la vente de tabac et de produits à base de nicotine ne puissent plus être achetés par les citoyens nés à partir de 2010 dans tous les États membres.
L'association prévoit d'interdire la vente et la consommation de tabac (et donc éviterait les mégots jetés) à proximité de toutes les plages et des  bords de mer. Mais aussi de créer un réseau européen de parcs nationaux sans tabac et sans mégots et d'éliminer toute publicité sur le tabac.

Environ 4,5 billions (milliards de milliards) de cigarettes sont jetées chaque année dans le monde, note la plate-forme française Génération sans tabac (créée par le Comité National contre le tabagisme - CNCT). Il s'agit du déchet les plus répandu sur terre.

1 million de signatures nécessaires pour aller plus loin

Issue du Traité de Lisbonne (décembre 2007) et lancée officiellement en avril 2012, l'ICE donne un droit d'initiative politique à un groupe d'au moins sept citoyens de l'Union européenne (UE) venant au moins de sept États membres. Une fois enregistrée, les déposants ont douze mois - à partir du lancement de leur campagne qui doit intervenir dans les six mois - pour recueillir un million de signatures dans au moins sept pays membres de l'UE.
Parmi les ICE déjà arrivées à ce stade figurent "Stop vivisection" (2012), "Let me Vote (droits de vote à toute élection politique dans l'État membre de résidence dans les mêmes conditions que les ressortissants de cet État - 2012) et "Interdire le glysophate et protéger la population et l'environnement contre les pesticides toxiques" (2017).

La Commission européenne dispose alors de trois mois pour étudier l'initiative. Si elle "estime qu'un acte législatif constitue une réponse appropriée, elle commencera à élaborer une proposition officielle", précise le site consacré à l'ICE. Ce texte sera ensuite présenté au Parlement européen et au Conseil de l'Union européenne.

Depuis l'entrée en vigueur de l'ICE voici dix ans, la Commission européenne a reçu 118 demandes de lancement dont quatre-vingt-onze étaient recevables et pouvaient donc être enregistrées.

Un chiffre d'affaires de 744 mrds€

Selon une publication de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) de mai 2022, "le tabac fait plus de huit millions de morts chaque année dont environ 1,2 million de non-fumeurs involontairement exposés à la fumée". L'institution révèle également que sur les 1,3 milliard de fumeurs dans le monde, "plus de 80% vivent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire, là où la charge de morbidité et de mortalité liées au tabac est la plus lourde. Le tabagisme contribue à la pauvreté, car les ménages dépensent en tabac des sommes qu’ils auraient pu consacrer à des besoins essentiels tels que l’alimentation et le logement".

L'industrie du tabac pèse 744 mrds$ dans le monde. Une manne répartie principalement entre quatre entreprises: Philip Morris International, British American Tobacco, Imperial Brand (ex-Imperial Tobacco) et Japan Tobacco. Une Américaine, deux Britanniques et une Japonaise, Aucune ne dispose donc de son siège social dans l'Union européenne. Mais, l'UE produit quelque 500 milliards de cigarettes par an (soit plus de 950 par habitant en 2017 donc trois par jour par habitant) pour une valeur d'environ 5 mrds€.

Les plus grands producteurs de tabac sont la Chine (39,6% du tabac produit dans le monde), l'Inde (8,3%), le Brésil (7%) et les États-Unis (4,6%). L'UE, où le tabac est cultivé dans douze pays, se positionne à la cinquième place avec moins de 2% de la production mondiale. Les sept plus importants pays producteurs de tabac de l’Union européenne sont, dans l'ordre, l'Italie, la Bulgarie, l'Espagne, la Pologne, la Grèce, la France et la Croatie. En 2018, dans l'UE, 66 000 hectares (deux fois moins qu'en 2001) étaient consacrés à cette industrie et exploités par 26 000 producteurs spécialisés.

Un rapport de la Commission européenne publié en mai 2021 indiquait que "la consommation de tabac dans l'UE a ainsi diminué passant de 26% de la population âgée de quinze ans et plus en 2014 à 23% en 2020". Le même document précise que "le taux de tabagisme chez les jeunes est tombé à 20% en 2020 (ce taux était de 25% en 2014 après avoir culminé à 29% en 2017)".

Une enquête d'Eurostat de décembre 2016 mettait en avant que les records se situent en Bulgarie (34,7% de fumeurs) et en Grèce (32,6%) alors que les
Suédois (16,7%) et les Finlandais (19,3%) sont les moins attirés par le tabac.




   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info