Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

La Commission européenne débloque 18 M€ d'aide humanitaire en Afrique du Nord


Rédigé par , le Mercredi 16 Février 2022 - Lu 988 fois


Les réfugiés comptent parmi les populations les plus vulnérables dans ces trois pays (photo: UNHCR/F.Noy)
Les réfugiés comptent parmi les populations les plus vulnérables dans ces trois pays (photo: UNHCR/F.Noy)
ALGÉRIE / ÉGYPTE / LIBYE. La Commission européenne a défini, mardi 15 février 2022 à Strasbourg, le montant de l'aide humanitaire qu'elle accordera en 2022 pour soutenir les personnes les plus vulnérables en Afrique du Nord. Cette enveloppe, d'un montant de 18 M€, sera fléchée vers l'Algérie (9 M€), l'Égypte (5 M€) et la Libye (4 M€).

"L'Union européenne est déterminée à venir en aide aux personnes dans le besoin, où qu'elles soient. Le nouveau financement destiné à des organisations humanitaires en Algérie, en Égypte et en Libye aidera des personnes rendues vulnérables par les conflits, l'instabilité ou les déplacements", indique Janez Lenarčič, Commissaire européen chargé de la gestion des crises. "Comme leur situation est devenue de plus en plus difficile durant la pandémie de Covid-19, nous les aiderons à couvrir leurs besoins de base et veillerons à ce qu'elles puissent accéder à des soins de santé, à l'éducation et à d'autres services", précise-t-il.

En Algérie, le soutien européen concernera la couverture "des besoins humanitaires les plus urgents des réfugiés sahraouis vulnérables", précise un communiqué de la Commission européenne. A savoir, les plans alimentaires et nutritifs, l'amélioration de l'accès à l'eau potable, à des soins de santé de base, et à l'éducation.

Plusieurs milliers de Sahraouis se trouvent bloqués dans cinq camps (Dakhla, Smara, Aousserd, Boujdour, Laayoune) complètement isolés au sud-ouest de la frontière algérienne à cause du conflit de plus de quarante ans dans le Sahara occidental. Depuis 1993, l'Union européenne leur a accordé 268 M€ d'aides (10 M€ de fonds humanitaires en 2021 pour assurer une aide alimentaire), hors nouvelles sommes annoncées le 15 février 2022. Leur survie dépend de l'aide internationale. Selon le Programme alimentaire mondial (PAM), les taux de malnutrition aiguë chez les enfants de zéro à cinq ans atteignait les 7,6% en 2019, contre 4,7% en 2016. La moitié des femmes et enfants souffrent d'anémie.

84% des réfugiés sous le seuil de pauvreté en Égypte

En Égypte, ce sont les réfugiés et les demandeurs d'asile présents dans les quartiers les plus pauvres des grands centres urbains qui bénéficieront de l'enveloppe européenne. Cet argent permettra de leur assurer un accès à une éducation de qualité, à des services de protection et couvrira leurs besoins de base.

La moitié des 266 000 réfugiés enregistrés sont des Syriens (135 000) et les autres viennent principalement de la Corne de l'Afrique, du Soudan (51 000), du Soudan Sud (20 000) et de l'Érythrée (20 000). Le Haut Commissariat pour les réfugiés des Nations unies (UNHCR) estime que 84% des réfugiés en Égypte vivent sous le seuil de pauvreté, contre 32,5% des Égyptiens. "La hausse spectaculaire des prix des denrées alimentaires et des services d’utilité publique aggrave encore davantage les conditions de vie des populations les plus vulnérables", s'alarme la Commission européenne.
L'UE leur a déjà alloué 27,9 M€ depuis 2015 (dont plus de 6 M€ en 2021) d'aides.

En Libye, la Commission européenne entend se focaliser sur les besoins humanitaires en matière de santé, d'éducation et de protection des personnes les plus nécessiteuses dans les centres urbains et les lieux difficiles d'accès. D'après l'Onu, quelque 643 000 Libyen ont été rapatriés et 212 000 continuent d'être déplacés dans le pays. Ils s'ajoutent aux 610 000 migrants, demandeurs d'asile et réfugiés de plus de quarante-trois nationalités présents sur le sol libyen. 5 000 d'entre eux sont enfermés dans des camps de détention offrant des conditions de vie inhumaines. Dans ce pays, 803 000 personnes se trouvent dans le besoin et ne disposent, notamment, que d'un accès limité aux soins de santé, d'autant plus à cause de pénuries fréquentes de médicaments.

Depuis la révolution en 2011, et les guerres civiles successives qui ont duré dix ans, l'UE a octroyé 84,3 M€ d'aide humanitaire à la Libye (9 M€ en 2021).




   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info