Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

La Commission européenne autorise l’État portugais à recapitaliser sa banque de développement


Rédigé par Eric Apim, le Lundi 11 Avril 2022 - Lu 1295 fois

L'autorisation de la recapitalisation de la Banco Português de Fomento, Banque portugaise de développement, va permettre à cette institution d'aider les Pme touchée par les conséquences de la crise sanitaire. English version


PORTUGAL. L'économie portugaise va pouvoir bénéficier d'une mesure d'aide de 250 M€ de l'État portugais permettant la recapitalisation de Banco Português de Fomento (Banque portugaise de développement - BPF) dans le cadre de la Facilité pour la reprise et la résilience (FRR). La Commission européenne vient en effet, lundi 11 avril 2022, d'autoriser ce soutien à cette institution nationale en charge du développement économique. Issue de la fusion par incorporation de plusieurs sociétés d'investissement, elle est née officiellement en novembre 2020 pour créer "une société de financement unique destinée à soutenir des projets nationaux et internationaux, favoriser la durabilité et le développement économique", selon les termes du décret la portant sur les fonts baptismaux.

Selon la Commission européenne, cette recapitalisation est "nécessaire et appropriée pour améliorer l'accès au financement des secteurs, projets ou entreprises éprouvant des difficultés à obtenir un financement suffisant sur le marché. La mesure est également proportionnée, étant donné que le bilan de BPF reste relativement modeste par rapport à celui d'autres institutions de développement dans l'UE".

D'autre part, la Commission européenne, soucieuse d'éviter tout soutien public apportant une distorsion de concurrence, note que "la mesure présente des garde-fous suffisants pour éviter les effets négatifs indus sur la concurrence et les échanges dans l'UE. En particulier, les activités de financement de BPF feront l'objet de mesures visant à garantir que les investisseurs privés ne seront pas évincés s'ils veulent fournir un financement à des entreprises".

Faciliter l'accès au financement des Pme

BPF va utiliser cette somme, en collaboration avec les banques commerciales présentes au Portugal, pour faciliter l'accès au financement des entreprises touchées par les conséquences de la crise sanitaire. Et en particulier des Pme, dans l'objectif de "stimuler la compétitivité et la création d'emploi à long terme", comme le souligne un communiqué de la Commission européenne.

La mesure contribuera aussi "à la réalisation des objectifs stratégiques de l'UE en matière de transitions écologique et numérique, ainsi que de cohésion économique, de productivité et de compétitivité". L'aide se concentrera sur quatre domaines: les infrastructures durables; la recherche, l'innovation et le numérisation; les investissements sociaux et les compétences; les Pme.

Dans son plan pour la reprise et la résilience - présenté en avril 2021 et approuvé en juin 2021 par la Commission européenne dans le cadre du plan européen NextGenerationEU adopté en novembre 2020 -, Lisbonne avait indiqué que cette recapitalisation de Banco Português de Fomento était la condition nécessaire pour que cette structure devienne le partenaire national portugais chargé de la mise en œuvre du programme InvesEU lancé en avril 2019.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !

Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

Lire aussi :
< >

Mardi 5 Juillet 2022 - 16:10 Nouveau record d'inflation en Turquie

Lundi 4 Juillet 2022 - 14:20 L'Iremmo crée une antenne à Marseille €


   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info