Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

La Chambre des Représentants libyenne en voie de valider un gouvernement rival


Rédigé par , le Vendredi 25 Février 2022 - Lu 1186 fois


La Chambre des Représentants libyenne s'apprête à voter la confiance au gouvernement Bachagha (photo: HoR)
La Chambre des Représentants libyenne s'apprête à voter la confiance au gouvernement Bachagha (photo: HoR)
LIBYE. La Libye avait déjà deux Premiers ministres. elle devrait compter, dès lundi 28 février 2022, deux gouvernements. Depuis la nomination par la Chambre des Représentants (HoR) de Fathi Bachagha (ex-ministre de l'Intérieur du Gouvernement d'accord national - GNA) le 10 février 2022 à ce poste déjà occupé par Abdel Hamid Dbeibah depuis mars 2021, le pays ne cesse de prolonger sa crise institutionnelle. Après avoir reporté deux fois l'élection présidentielle fin décembre 2021 et fin janvier 2022, le chef du Gouvernement de l'unité nationale (GNU) s'est trouvé contesté par les députés siégeant à Tobrouk. Ces élus, et en particulier son président Aguila Saleh, estiment que la mission d'Abdel Hamid Dbeibah est achevée depuis ce premier échec, alors que l'intéressé n'entend lâcher les rênes du pouvoir qu'une fois que les urnes se seront prononcées. Il a cependant lâché du lest en affirmant ne plus vouloir se présenter à la Présidentielle. Cette candidature lui avait été reprochée car, le Forum du dialogue politique libyen, à l'origine de sa nomination, avait établi que le Premier ministre intérimaire désigné ne pourrait pas briguer ce mandat.

Jeudi 24 février 2022, une heure seulement après avoir reçu la liste du nouveau gouvernement concoctée par Fathi Bachagha, la Chambre des Représentants a décidé de convoquer une session formelle du Parlement lundi 28 février 2022 pour un vote de confiance à la nouvelle équipe. Cette rapidité montre, si besoin était, que les dés sont joués. A la fois Aguila Saleh et le maréchal Khalifa Haftar - homme fort de l'Est du pays qui avait tenté de conquérir Tripoli par les armes avant de signer un cessez-le-feu permanent avec le GNA et de se porter candidat pour devenir le premier président libyen - soutiennent Fathi Bachagha. Il a également l'aval du Haut-Conseil d'Etat qu'il a consulté, comme la HoR et tous les partis politiques, lors de l'établissement de sa liste. Le Parlement libyen devrait donc valider cette nouvelle formation.

Défection de taille

Voici quelques jours Abdel Hamid Dbeibah indiquait que "la désignation d'un nouveau gouvernement de transition pourrait conduire à une guerre." Les politiques libyens marchent sur des œufs. Dès la semaine prochaine, la confusion va encore plus s'épaissir avec deux Premiers ministres intérimaires et deux gouvernements rivaux tous implantés dans la capitale Tripoli.

Et pour ajouter encore plus d'incertitude, le GNU enregistre la défection de Mohamed Aoun qui se range aux côtés du nouveau Premier ministre. Ce changement de camps n'est pas anodin. Mohamed Aoun n'est autre que le ministre actuel du pétrole et du gaz, alors que les hydrocarbures représentent 97% des revenus du pays. "Nous devons respecter leurs choix, leurs priorités, leurs croyances et leurs valeurs de quelque manière que ce soit", indiquait-il après la désignation de Fathi Bachagha par les députés.

Reste que la décision de ce ministre est également à mettre en perspective avec son opposition viscérale à Mustafa Sanalla, le Pdg, depuis 2014, de la toute puissante NOC, la compagnie des hydrocarbures libyens. Plusieurs fois, le ministre a tenté de démettre celui qui, au plus fort de la guerre civile, a réussi à conserver l'indépendance de la NOC tiraillée entre les pouvoirs rivaux à l'Est et à l'Ouest.

Abdel Hamid Dbeibah avait annoncé vouloir organiser des élections législatives au plus tard le 24 juin 2022 et ne se prononce plus sur une date pour l'élection du chef de l'Etat. Fathi Bachagha, appuyé par le vote d'une nouvelle feuille de route politique par la Chambre des Représentants, veut lui un scrutin présidentiel dans quatorze mois.




Lire aussi :
< >

Mardi 5 Juillet 2022 - 16:10 Nouveau record d'inflation en Turquie

Lundi 4 Juillet 2022 - 14:20 L'Iremmo crée une antenne à Marseille €


   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info