Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


            Partager Partager

La CCI estime que la loop reliant Marseille à Aix-en-Provence peut être opérationnelle en 2030




La Loop prévoit 15 stations dans un premier temps (carte : Loop Aix Marseille)
La Loop prévoit 15 stations dans un premier temps (carte : Loop Aix Marseille)
FRANCE. "Soit nous attendons quatre-vingt huit ans comme avec la L2 (NDLR : rocade de contournement de Marseille), soit nous utilisons le financement privé ! " Lors des vœux à la presse, mardi 19 janvier 2021, Jean-Luc Chauvin a marqué fortement son soutien au projet de loop mené par Guillaume Nicoulaud (CEO), Mathieu Morateur (Chief operating officer -COO) et Michele Mocci (Chief Technology Officer - CTO). Le président de la Chambre de Commerce et d'Industrie Aix Marseille Provence (CCIAMP) n'a pas hésité à annoncer que le premier tronçon de ce "RER" révolutionnaire en site propre reliant les villes d'Aix-en-Provence et de Marseille serait opérationnel dès 2030.

La Loop Aix-Marseille est un projet de réseau souterrain de 120 km de long avec des doubles tunnels de faible diamètre (entre 4 et 5 mètres) sans infrastructure au sol, dans lesquels circulent des véhicules électriques autonomes (VEA) à haute vitesse (entre 120 et 140 km/h). Chaque VEA pourra accueillir vingt-cinq passagers avec des fréquences de passage pouvant atteindre les quinze secondes. Le trajet entre Marseille et Aix-en-Provence durerait quinze minutes contre quarante-cinq aujourd'hui en RER et le temps demeure très fluctuant en voiture ou en car, en fonction des embouteillages.

Jean-Luc Chauvin entend "faire entrer l'idée dans une phase opérationnelle, en se dotant d'un calendrier, comme nous le faisons dans les entreprises. Il faut passer des annonces à la réalité."

Un financement sur fonds privés

La Loop desservirait quinze stations plus huit autres en option (voir carte ci-dessus) et "viendra compléter l'offre de transports en commun métropolitain en reliant les réseaux urbains entre eux et en offrant un accès aux gares TGV et à l'aéroport", comme le précisent ses promoteurs. Déjà réunis dans une société par action, ils veulent mobiliser autour de leur projet.

Si le montant du financement demeure flou à ce stade (un chiffre de 6,1 mrds€ a été annoncé par le CEO), il apparaît clairement que seuls des fonds privés pourront lui permettre de voir le jour. "Ce concept radicalement nouveau, activité hautement risquée, n'a pas vocation à être assumé par un acteur public à notre sens, quel qu'il soit", précise Mathieu Morateur à econostrum.info.
"Un projet d'infrastructure de cette ampleur intéresse tous les asset managers du monde : ce sera un formidable catalyseur d'investissements sur le territoire. Puis une vitrine incroyable pour l'attractivité", poursuit-il.

S'il exclut toute implication financière de la CCIAMP, comme de toute autre collectivité, il souhaite "en revanche partager la démarche des études d'implantation spécifiques à Aix-Marseille-Provence avec les acteurs du territoire, institutions publiques comme entreprises et citoyens. C'est pourquoi nous sommes en création d'une société coopérative d'intérêt collectif, qui donnera la parole aux futurs utilisateurs au sein même de la gouvernance", dévoile-t-il.

Le délai de moins de dix ans annoncé par Jean-Luc Chauvin paraît très ambitieux. Pas tant que cela pour le responsable des fonctions opérationnelles. Selon Mathieu Morateur, "il est atteignable à condition de devenir un vrai projet de territoire. Il pourrait même être exécuté plus rapidement si une partie substantielle du réseau pouvait prendre place en surface plutôt que par tunnels. C'est un facteur déterminant du coût d'investissement du projet." Cette solution pourrait diviser par plus de deux la facture, souligne-t-il. "Ceci permet d'envisager alternativement un réseau plus large ou une concession plus courte", complète-t'il.

La loop ne pourra exister sans lancement d'une consultation publique de la Métropole Aix-Marseille-Provence, seule habilitée à lui donner une concession. Et la CCIAMP se dit prête à favoriser et à accélérer cette mise en place. " S'il ne se réalise pas ici, il se réalisera ailleurs ! ", prévient Jean-Luc Chauvin, selon qui la Loop pourrait ensuite s'étendre à 4000 métropoles dans le monde.

Mardi 19 Janvier 2021

Lu 1842 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA





Guide de l'économie 2021
Le guide 2021 de l'économie en Méditerranée

Le guide 2021 de l'économie e...

 30,00 € 
  Prix Spécial | 20,00 €



À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.