Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

La Berd va accompagner la Turquie dans la gouvernance climatique des entreprises et des banques


Rédigé par Eric Apim, le Jeudi 28 Avril 2022 - Lu 916 fois

Pour la première fois, la Banque européenne de reconstruction et de développement propose, dans le cadre d'un prêt avec sa nouvelle facilité de financement de l'économie verte, une assistance technique pour améliorer la gouvernance climatique des entreprises. English version


Les investissements pour une économie plus verte en Turquie vont être financés par la Berd (photo: Berd)
Les investissements pour une économie plus verte en Turquie vont être financés par la Berd (photo: Berd)
TURQUIE / UE. La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd) participe à un prêt à la Turquie dans le cadre de sa nouvelle facilité de financement de l’économie verte (Green Economy Financing Facility - GEFF) doté de 500 M€. Il associe le Fonds pour les technologies propres (FTC) de la Berd, à hauteur de 21,5 M€, et 7 M€ de subventions pour l’assistance technique abondés principalement par le FTC et le Fonds de coopération Turquie-Berd.
 
Cette somme va être remise à plusieurs banques et sociétés de crédit-bail qui utiliseront ces fonds pour aider les particuliers (propriétaires de logements), les entreprises, les vendeurs et les producteurs de matériaux et de produits verts à investir dans des technologies vertes très performantes.
 
L’opération intègre, pour la première fois dans une GEFF, une assistance technique destinée à améliorer la gouvernance climatique des entreprises. Les institutions financières locales pourront aussi en bénéficier.

Permettre aux entreprises turques de rester compétitives en UE

"Bien que la Turquie dispose de cadres réglementaires et institutionnels avancés pour la gouvernance d'entreprise dans les sociétés cotées, il reste du travail à faire pour appliquer les meilleures pratiques en matière de gouvernance climatique des entreprises", précise la Berd. Selon la banque européenne, "le manque de gouvernance climatique affecte déjà l’accès des entreprises aux capitaux. Les agences de notation relèvent et abaissent régulièrement les notes de crédit des entreprises sur la base des données en provenance des fournisseurs et de leurs propres évaluations".
 
L’assistance technique va permettre aux entreprises turques de rester compétitives sur les principaux marchés d’exportation, comme ceux de l’Union européenne. Elle les soutiendra dans la réalisation d’investissements verts, la mise en place de systèmes robustes de suivi, de rapport et de vérification pour réduire les risques commerciaux et les coûts annuels découlant du mécanisme d’ajustement aux frontières pour le carbone (CBAM) de l’UE. Son entrée en 2023 pourrait se chiffrer en centaines de millions d’euros.
 
La Berd entend aussi aider les institutions turques à intégrer les informations relatives au climat dans leur processus décisionnel. "Le nouveau mécanisme leur permettra de rassurer la communauté des investisseurs quant à leur gestion des risques et des opportunités liés au climat", souligne la banque.
 
Signataire de l’Accord de Paris, la Turquie a l’ambition d’atteindre des émissions de gaz à effet de serre nulles d’ici à 2053.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !

Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.












Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info