Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La Berd se donne quatre priorités en Egypte




ÉGYPTE. Dans un rapport de soixante-sept pages publié mercredi 8 février 2017, la Banque européenne pour le développement et la reconstruction (Berd) définit en quatre priorités sa première stratégie de pays pour l’Égypte.

La Berd entend soutenir la compétitivité du secteur privé égyptien, améliorer la qualité et la durabilité des services publics égyptiens en incluant une participation du secteur public, accompagner les efforts pour diversifier son offre énergétique, renforcer la gouvernance.

Sur le premier point, la banque constate que "de nombreux segments du secteur privé égyptien se caractérisent par un faible niveau de compétitivité et de productivité". Elle veut mieux intégrer dans les chaînes de valeur nationale comme internationale les Pme. Renforcer leur accès au financement, leur permettre de développer l'export, et résoudre l'inadéquation entre le système éducatif et les exigences du marché du travail.

Le second axe repose sur l'intégration du privé dans les services publics comme le transport, les infrastructures d'énergie (électricité et gaz) ou municipales qui souffrent d'un "sous-investissement débouchant sur une irrégularité ou une faible qualité des prestations".  D'autant plus que "les subventions, les bas tarifs et le manque d'incitations à maîtriser les coûts et les inefficiences limitent la durabilité opérationnelle et financière de ces secteurs".

La Berd encouragera les PPP (Partenariats public privé) et les contrats de services publics pour renforcer la présence du privé dans les services municipaux.

Améliorer la gouvernance

Pour appuyer la transition vers une économie verte, troisième priorité, la banque veut aider l’Égypte à "diversifier son éventail énergétique en finançant les énergies renouvelables" et en incitant à l'efficacité énergétique. Le pays reste très exposé aux changements climatiques et ses capacités de production demeurent limitées face à une croissance rapide de la demande d'électricité causant des ruptures d'approvisionnement. Ceci vaut également pour les pénuries d'eau, la Berd souhaitant moderniser l'approvisionnement en eau et le traitement des eaux usées ainsi qu'un programme pilote d'irrigation.

Enfin, quatrième axe de travail, le renforcement de la gouvernance. "Des normes de gouvernance améliorées sont nécessaires pour un environnement moins institutionnel et plus transparent qui encourage l'esprit d'entreprise et les investissements dans le secteur privé pour contribuer à l'égalité des chances". La Berd pointe le manque de clarté sur le rôle et la responsabilité de l'Etat comme arbitre de l'économie et les frontières chevauchantes ou peu claires. Ceci crée des incertitudes affectant le climat général des affaires et le développement du secteur privé. La banque souligne également la faiblesse dans la gouvernance d'entreprise

Elle entend "soutenir l'amélioration de la gouvernance tant dans le secteur public que dans le secteur privé, en étroite coordination avec les autres institutions financières, par des investissements et des programmes de gouvernance d'entreprise".

"Nous sommes fiers d'avoir adopté la première stratégie de pays pour l'Égypte fondée sur une évaluation approfondie des secteurs et notre dialogue avec les autorités. Notre engagement en Égypte, qui a débuté en 2012, a contribué au développement de l'économie ainsi qu'au processus de réforme. Nous voyons cela comme un appel à accroître et à renforcer notre engagement dans le pays et viser un impact encore plus large", commente Janet Heckman, directrice générale de la Berd pour la région de la Méditerranée méridional et orientale.

En transversale de ses quatre priorités, la Berd veut favoriser l'emploi des jeunes (37% de chômeurs) et des femmes (seules 24% travaillent).

L'institution travaille depuis fin 2012 en Égypte où elle a investit plus de 2,3 mrds€ à travers quarante-deux projets.

Voir la totalité du rapport sur la stratégie pays en Egypte de la Berd




Jeudi 9 Février 2017



Lu 1240 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.














Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA