Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


La Berd met l'accent sur les énergies renouvelables en Jordanie



            Partager Partager

La Berd veut s'appuyer sur l'expérience du Grand Ammam pour développer des villes vertes (photo : F.Dubessy)
La Berd veut s'appuyer sur l'expérience du Grand Ammam pour développer des villes vertes (photo : F.Dubessy)
JORDANIE. Le Conseil d'administration de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd) a approuvé, jeudi 30 janvier 2019, sa nouvelle stratégie pour la Jordanie sur la période 2020-2025.

Elle repose sur trois priorités clefs : "promouvoir l'inclusion économique, développer davantage les infrastructures municipales durables et l'énergie verte, renforcer la compétitivité et la résilience en diversifiant l'accès au financement et en encourageant l'innovation".

"La Jordanie a fait de gros efforts ces dernières années pour faire avancer les réformes vers une économie de marché durable. Dans le même temps, le pays a été confronté à des défis sans précédent en raison de la crise des réfugiés au Moyen-Orient. Aujourd'hui, environ 1,4 million de réfugiés syriens sont enregistrés en Jordanie, ce qui met à rude épreuve les services et infrastructures de base", indique la Berd. Parallèlement, le pays doit affronter la pression sur le marché du travail et le développement des petites entreprises. "Par rapport à leurs pairs, les entreprises jordaniennes accusent un retard de compétitivité. Les déséquilibres commerciaux et l'instabilité régionale affectent les performances économiques du pays", souligne le rapport.

Développement du plan villes vertes

Les premières opérations de la Berd en Jordanie ont débuté en 2012 avec comme principaux objectifs de financer des entreprises privées, promouvoir la réforme des infrastructures et de réduire la dépendance du pays à l'importation d'énergie. "Les énergies renouvelables arrivant à maturité et devenant compétitives dans un environnement de marché, la Jordanie est aujourd'hui mieux placée que jamais pour exploiter commercialement son abondance d'énergie solaire. La nouvelle stratégie soutiendra le pays dans cet effort, en renforçant le stockage des énergies renouvelables et le transport d'énergie, ainsi que la poursuite de la feuille de route de réforme de la Compagnie nationale d'électricité (NEPCO)", indique la banque. Elle va participer au développement de son plan villes vertes et s'appuyer pour cela sur l'expérience de la municipalité du Grand Ammam, basée sur des projets dans la gestion des déchets solides et des eaux usées, de routes urbaines, de transports et d'éclairage ainsi que d'efficacité énergétique dans les bâtiments publics.

Depuis 2012, et au 30 novembre 2019, la Berd a investi d'1,4 mrd€ dans quarante-six projets, dont 65% du secteur privé. 75% du portefeuille courant (1,07 mrd€ dans 44 projets) concerne des financements d'infrastructures durables.

Vendredi 31 Janvier 2020

Lu 1443 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.