Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

La Berd et l'OIT conseillent les gouvernements des Balkans occidentaux face à l'impact de la crise


Rédigé le Vendredi 17 Avril 2020 à 10:03 | Lu 1943 commentaire(s)


L'OIT et la Berd livreront leur étude dans le courant du mois de mai 2020 (photo : Berd)
L'OIT et la Berd livreront leur étude dans le courant du mois de mai 2020 (photo : Berd)
BALKANS OCCIDENTAUX. L'Organisation internationale du travail (OIT) et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd), via son équipe en charge de l'égalité des sexes et de l'inclusion économique, s'associent pour étudier la crise du coronavirus dans la région des Balkans occidentaux.

Les deux institutions forment un groupe de travail commun - qui accueillera également des conseillers politiques - pour évaluer les effets probables de la pandémie, à court et à moyen terme, sur l'emploi et le marché du travail.

"Une telle approche polyvalente et inclusive est d'une importance particulière, car les pandémies ont tendance à amplifier les inégalités existantes", souligne Heinz Koller. Pour le sous-directeur général de l'OIT et directeur régional pour l'Europe et l'Asie centrale, "avec l'intensification de la crise sanitaire et environ 81% de la main-d'œuvre mondiale vivant dans des pays où les confinements sont obligatoires ou recommandés, il est important de comprendre toutes ses implications sur les économies et les sociétés et, en particulier, sur les personnes les plus vulnérables."

Disponibles début mai 2020, les résultats de cette enquête permettront de conseiller des actions nationales aux différents gouvernements pour soutenir les salariés et les entreprises et ainsi limiter l'impact. Ils s'orienteront notamment sur la meilleure manière d'aider le secteur privé. Le groupe de travail mettra des réponses politiques en face des problèmes recensés, en tenant compte des mesures déjà annoncées par chaque gouvernement de la région et en mettant l'accent sur les défis qui n'ont pas été suffisamment relevés. "Nous devons souligner l'importance de fournir un soutien à nos pays d'opérations pour développer des solutions politiques efficaces et fondées sur des preuves afin d'assurer une réponse inclusive qui se concentre sur les personnes les plus  durement frappées par la crise", commente Barbara Rambousek, directrice de la BERD, en charge de l'égalité des sexes et de l'inclusion économique.

Ces propositions seront ensuite adressées aux gouvernements comme aux partenaires sociaux. Pour Zsuzsanna Hargitai, directrice régionale de la BERD pour les Balkans occidentaux, "aider les gouvernements de la région à élaborer des réponses politiques adéquates soutient également la reprise de l'économie et aide à redémarrer et relancer les entreprises privées, moteurs de la croissance et de la création d'emplois dans la région."




Lire aussi :
< >

Mercredi 1 Décembre 2021 - 12:35 La Méditerranée confrontée à l'inflation