Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La Berd a investi 1,5 mrd€ en région Mena




En septembre 2012, la BERD annonçait le lancement de ses premiers investissements en Égypte, Maroc, Tunisie et Jordanie (photo BERD)
En septembre 2012, la BERD annonçait le lancement de ses premiers investissements en Égypte, Maroc, Tunisie et Jordanie (photo BERD)
MÉDITERRANÉE. Alors qu'elle vient d'annoncer un nouveau projet de soutien des femmes entrepreneures et de l'efficacité énergétique en Égypte (d'environ 40 M€), la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) fait le point sur ses actions dans la région sud et est de la Méditerranée (la SEMED, "South and eastern Mediterranean"). Depuis le début de ses opérations, elle y a investi 1,5 mrd€.

La Berd "aide les entreprises à prospérer et encourage l'innovation, la croissance et la transparence", autour de projets d'investissements financiers. "Nous proposons en outre des services de conseil aux entreprises et encourageons le financement des échanges et les syndications de prêts", souligne-t-elle sur son site officiel. L'institution est désormais présente dans trente pays donc l'Albanie, la Bosnie-Herzégovine, Chypre, la Croatie, l'Égypte, l'Ancienne République yougoslave de Macédoine, la Jordanie, le Maroc, le Monténégro, la Serbie, la Tunisie et la Turquie.

Le 18 septembre 2012, la Berd annonçait le lancement de ses premiers investissements en Égypte, Maroc, Tunisie et Jordanie. Elle se dotait en ce sens d'un fonds spécial de 1 mrd€ afin d'étendre ses opérations à ces quatre "démocraties arabes émergentes".

Depuis, la Berd a investi 1,5 mrd€ dans cinquante trois projets. Pour Hildegard Gacek, directeur général de la Berd pour la région SEMED, ce chiffre témoigne d'une volonté "de soutenir la transition des pays vers une économie de marché par des investissements ciblés et le dialogue politique avec les autorités".
 
Parmi les projets, la Berd cite la modernisation des chemins de fer de l'Égypte, le financement de projets d'énergie renouvelable en Jordanie ou encore le soutien du secteur touristique au Maroc.

À l'avenir, la Berd entend se concentrer sur"le renforcement du secteur financier des pays, la promotion des liens commerciaux avec l'étranger et l'aide au financement des petites et moyennes entreprises" tout en mettant l'accent sur les énergies durables.




Vendredi 12 Décembre 2014



Lu 908 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉflexions

Réflexion

Le wahhabisme saoudien en Afrique de l'Ouest


avis d'expert

Laurence-Aïda Ammour, analyste en sécurité et défense pour l'Afrique du Nord-Ouest, associée au groupe d’analyse de JFC Conseil


 









Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















EMISSIONS RADIOS RTS


Angélique Kourounis et Thomas Jacobi, présentent leur dernier documentaire :

 

AUBE DOREE,
UNE AFFAIRE PERSONNELLE  

 
   • Mon fourgon, ma maison
   • Aube Dorée, attention danger



Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








Les articles écrits en anglais

  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Femise
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee    APIM
Région PACA          EDF