Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La Banque de France prévoit une croissance de 1,4% en 2017




La Banque de France revoit ses prévisions à la hausse. (Photo Banque de France).
La Banque de France revoit ses prévisions à la hausse. (Photo Banque de France).
FRANCE. La Banque de France publie ses prévisions de croissance pour le pays vendredi 9 juin 2017. L’institution table sur 1,4% en 2017 et 1,6% en 2018 et 2019. « Nous n'avions pas connu de croissance aussi forte sur les cinq dernières années », souligne François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, interrogé sur Radio Classique. Ces chiffres restent cependant inférieurs à la moyenne de la zone euro avec 1,7% de croissance attendue en 2017.
 
Des estimations revues à la hausse grâce à « l’embellie de l’environnement international » selon la banque centrale. Elle tablait auparavant sur 1,3% en 2017 et 1,4% en 2018. L’institution estime que « le regain de croissance mondiale » devrait stimuler l’activité, notamment l’exportation. La Banque de France note « une hausse de la demande extérieure adressée à la France » pour ce début d’année, principalement des pays européens. 
 
Après les résultats très médiocres du commerce extérieur en 2016, avec 48,1 mrds € de déficit commercial, 2017, 2018 et 2019 devraient permettre à la France de retrouver une balance commerciale équilibrée grâce à une progression des exportations. L'embellie économique impacterait le taux de chômage, qui devrait continuer  à diminuer ces trois prochaines années pour atteindre 9,1% en 2019. Au premier trimestre 2017, il se situe à 9,6%. 
 
La reprise économique devrait générer un peu d'inflation, le taux passant de 0,3% en 2016 à 1,2% en 2017, voire 1,4% en 2019.
 
La Banque de France prévient que ces perspectives « peuvent être sujettes à des aléas et seront impactées par les orientations de la politique économique des prochaines années ». Elle se montre particulièrement prudente en matière de déficit public, « En 2017, avec les informations dont nous disposons pour l'instant, le déficit public atteindrait 3,1% du PIB ». Soit 0,3 point de plus que prévu (2,8). Le gouvernement d’Emmanuel Macron assure que le déficit sera ramené sous les 3% du PIB en 2017 comme l’exige Bruxelles.
 
Mais l’Etat français a dépensé plus que prévu ces derniers mois selon la Cour des comptes. Une tendance qui crée un risque de dérapage sur les chiffres de 2017.


Ludivine Tur


Vendredi 9 Juin 2017



Lu 2156 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



















Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA