Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


La Banque d'Espagne soutient le plan de restructuration des caisses d’épargne



            Partager Partager

La recapitalisation publique de la CAM correspond à une nationalisation de cette caisse d'épargne (photo : CAM)
La recapitalisation publique de la CAM correspond à une nationalisation de cette caisse d'épargne (photo : CAM)
ESPAGNE. En validant le processus de recapitalisation des caisses d'épargne espagnoles, la Banque d'Espagne entérine le plan de sauvetage d'un secteur bancaire encore très fragilisé.

Concrètement, la Banque d’Espagne a approuvé le 14 avril 2011 la stratégie de redressement présentée par les treize entités bancaires du pays qui souffrent aujourd'hui d'une insuffisance de capital.

Quatre de ces entités ont choisi la voie de l'entrée en bourse pour lever des fonds privés leurs permettant d'atteindre les seuils de solvabilité nécessaires. Il s'agit de : Bankia, Banca Civica, Banco Mare Nostrum et Cajastur.

Trois caisses d'épargne profiteront par ailleurs des aides publiques, attribuées par l’État Espagnol via le FROB (Fonds de Restructuration Ordonnée Bancaire) : Novacaixagalicia, Unnim, Catalunya Caixa et CAM.

L’ensemble de ces caisses d'épargne recevront, au total, au moins 7,5 Mrd€, dont 2,8 Mrd€ uniquement pour la CAM, qui de fait sera nationalisée. Reste en suspend le cas de Caja España-Duero, qui doit résorber son déficit financier à la faveur de la fusion programmée avec Unicaja.

Toutes les recapitalisations programmées devront être réalisées avant le 30 septembre 2011. Mais avant cette échéance, presque toutes les entités bancaires espagnoles devront se soumettre au « stress test » de l'Union Européenne, en juin prochain.

D'ici là, les caisses d'épargne espagnols en sauront peut-être un peu plus sur les investissements possibles en provenance du Moyen-Orient et d'Asie, qui ne se sont toujours pas concrétisés. Dans le cas de la Chine, ces promesses ont même viré au quiproquo : le gouvernement espagnol a d'abord annoncé qu'un fonds chinois s'engageait à investir 6,1 Mrd€ dans les caisses d’épargne ibériques, avant de démentir cette information en prétextant « une erreur d'interprétation »

La Confédération Espagnole des Caisses d’Épargne a par ailleurs tiré le bilan chiffré de la restructuration du secteur entamée l'an dernier. Ce qui s'est traduit notamment par une baisse du chiffre d'affaires de 23% au cours des douze derniers mois et la fermeture de 4100 agences depuis le dernier trimestre 2010.

Vendredi 15 Avril 2011

Lu 1944 fois





1.Posté par Julio Martínez le 18/04/2011 08:39
Le plus grand problème qu'ont les caisses d'épargne espagnoles est qu'elles sont gérées, dans leur majorité, par les politiciens et ceux-ci sont utilisés selon leurs intérêts, pas pour ceux du bien commun. Tant que ceci ne sera pas changé il n'y aura pas de solution satisfaisante.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.