Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


La BEI veut se rendre plus visible pour aider davantage les PME européennes


La Banque Européenne d'Investissement veut communiquer davantage sur son rôle auprès des PME. Pour la première fois son vice-président est venu à la rencontre des chefs d'entreprises à Marseille. La BEI lancera dans le courant de l'année 2009 trois nouvelles mesures en faveur des Pme et un site internet.


            Partager Partager

Philippe de Fontaine Vive, vice-président de la BEI, veut accorder 30 mds€ de prêts aux pme d'ici 2011 (photo BEI)
Philippe de Fontaine Vive, vice-président de la BEI, veut accorder 30 mds€ de prêts aux pme d'ici 2011 (photo BEI)
EUROPE. Jeudi 28 mai 2009, Philippe de Fontaine Vive, vice-président de la BEI (Banque Européenne d'Investissement), est venu à Marseille en mission d'évangélisation auprès des Petites et Moyennes Entreprises.

Une première pour l'institution luxembourgeoise qui souffre d'un manque chronique de visibilité auprès des chefs d'entreprises européens. Une prochaine session aura lieu sur le même modèle en septembre prochain à Paris puis d'autres suivront dans les différents pays de l'Union Européenne.

Lors de cette réunion d'échanges avec les chefs d'entreprises provençaux et en présence de Jacques Pfister, président de la Chambre de Commerce et d'Industrie Marseille-Provence (CCIMP ), la BEI a dévoilé sa future stratégie.

"Nous sommes la banque des vingt-sept Etats de l'Union Européenne. Face à la crise économique généralisée, nous devons aider les banquiers à être plus présents dans les entreprises " souligne Philippe de Fontaine Vive.



Nouveaux prêts pour les PME

Bras armé du Plan de Relance Européen, approuvé par les chefs d'Etats et de gouvernement au Conseil Européen, la BEI s'est vu chargé particulièrement d'une mission en faveur des PME et des autres entreprises en Europe. Le montant annuel des prêts de la Banque a donc augmenté de 15 Mds€ pour atteindre les 60 Mds€ par an sur chacune des trois années à venir.

Les nouveaux prêts BEI pour les PME peuvent désormais soutenir les investissements de toute taille jusqu'à 25 M€ portés par des entreprises de moins de 250 salariés en Europe. Mais aussi financer des investissement physiques comme immatériels. Les banques partenaires s'engagent également à abonder tout prêt de la BEI par un montant équivalent sur leurs ressources propres et à informer les Pme de l'intervention de la BEI.

50 M€ de microcrédits débloqués pour les TPE

En 2008, la BEI a ainsi augmenté de 42% son soutien aux Pme en Europe portant son montant de prêt de 5,7 Mds€ à 8,1 Mds€.

De fin mai 2008 à fin mai 2009, le montant de ces prêts dits de "nouvelle génération" atteint les 4,75 Mds€. La France se positionne au premier rang avec 1,45 mds€ répartis entre dix banques.

Dans le courant de l'année 2009, la BEI proposera trois nouvelles mesures en faveur des Pme.
D'abord des prêts en partage de risque avec les banquiers. La BEI garantissant une partie du risque global pris par la banque intermédiaire. Ensuite, des prêts où la BEI prendra directement un risque sur la Pme bénéficiaire et ce, parallèlement à la banque intermédiaire. Enfin, via sa filiale FEI (Fonds Européen d'investissement), la BEI disposera de produits "mezzanine" permettant aux pme de disposer de prêts participatifs de haut de bilan, s'assimilant à des quasi-fonds propres.

Parallèlement à ces mesures, la banque européenne va mettre en place une facilité de microcrédit de 50 M€ réservée aux très petites entreprises.

La BEI va lancer un site internet dédié aux PME

D'ici 2011, la BEI devrait accordées 30 mds€ de prêts aux PME. La moitié de cette somme le sera sur les deux années 2008 et 2009.

En 2009/2010, l'institution prévoit de simplifier ses produits. "Il faut rester à l'écoute des patrons de PME et de leurs banquiers pour voir où nous pouvons être les plus utiles. Nous nous donnons un an pour développer de nouveaux produits " affirme le vice-président.

Pour cela, la BEI doit palier à un sérieux manque de communication sur ses actions. "Nous n'avons pas fait l'effort de nous rendre suffisamment accessible " reconnaît Philippe de Fontaine Vive.

En juin 2009, la BEI lancera un site Internet dédié aux PME.

Jeudi 28 Mai 2009

Lu 2718 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)
Grand angle

Covid-19 : L'Europe et l'après-crise économique déclenchée par la pandémie

Henry Marty-Gauquié, membre du groupe d'analyse JFC Conseil




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.