Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


La BEI milite pour développer les PPP en Méditerranée


Le banquier européen démarre un programme d’évaluation et de soutien aux partenariats public-privé en Méditerranée, afin de trouver des solutions pour financer les 300 Mds€ d’investissement nécessaires d’ici 2030.


            Partager Partager

Certaines réalisations du Port de Tanger ont été financés par le biais d'un PPP. (photo CG)
Certaines réalisations du Port de Tanger ont été financés par le biais d'un PPP. (photo CG)
FRANCE / MEDITERRANEE. Le recours aux partenariats public-privé (PPP) doit se développer en Méditerranée. C’est du moins ce dont sont convaincus les représentants de gouvernements, d’institutions et d’entreprises réunis par la Banque européenne d’investissement (BEI) à Paris, les 10 et 11 février 2011. 
 
La BEI, qui soutient de nombreux PPP en Europe, voudrait voir les pays méditerranéens bénéficier de ce dispositif de façon plus systématique. Et pour y parvenir, elle lance par le biais de la FEMIP, un programme pluriannuel d’assistance aux PPP.

« D’ici à 2030, ce sont plus de 300 Mds€ d’investissements qui devront être réalisés dans les infrastructures d’utilité collective au sud et à l’est de la Méditerranée, notamment pour la gestion des eaux, les services urbains et l’énergie, a soutenu le vice-président de la BEI, Philippe de Fontaine-Vive. Les pays partenaires méditerranéens devront donc rapidement développer leur capacité à mobiliser le secteur privé et renforcer leur attractivité aux investissements directs étrangers ».

Quelques exemples de partenariats plus ou moins aboutis entre financeurs publics et privés ont déjà été menés dans les pays du sud : certaines réalisations du port marocain de Tanger, l’usine de désalinisation israélienne de Hadera ou les infrastructures d’adduction d’eau d’Amman, en Jordanie, ont été financées par ce biais.
 

Quatre pays test

Une étude est actuellement réalisée sur la base des expériences déjà menées. Attendue pour mai 2011, elle établira quels sont les obstacles légaux, administratifs ou financiers au développement des PPP dans les neuf pays de la zone FEMIP (Algérie, Égypte, Gaza/Cisjordanie, Israël, Jordanie, Liban, Maroc, Syrie et Tunisie).

Puis quatre pays seront choisis. La FEMIP, en accord avec les Etats, y désignera le type de projets les plus adaptés pour un PPP. Une assistance technique sera ensuite apportée pour accompagner quelques projets pilotes.

Une façon pour la BEI d’accompagner la transition en marche dans les pays méditerranéens. En inaugurant ce programme, elle s’adresse à la fois aux pays partenaires, pour conforter leur attractivité sur le moyen terme, et aux investisseurs, pour leur montrer que l’Europe reste présente en Méditerranée.
 
Lire aussi :

Les conseillers du commerce extérieur de la France veulent aider l'UpM
La BEI engage 313 M€ pour la croissance verte en Tunisie
La BEI et l'UpM signent un mémorandum d'accord pour renforcer leur collaboration
Philippe de Fontaine Vive, vice-président de la BEI, réagit à la révolution tunisienne

Jeudi 10 Février 2011

Lu 2347 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.






Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.