Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

La BEI finance pour la première fois une université française


Rédigé par , le Lundi 28 Avril 2014 - Lu 1186 fois


Yvon Berland, président d’Aix-Marseille Université et Philippe de Fontaine Vive s'accordent sur le prêt en faveur de l'AMU (photo A. Jousset)
Yvon Berland, président d’Aix-Marseille Université et Philippe de Fontaine Vive s'accordent sur le prêt en faveur de l'AMU (photo A. Jousset)
FRANCE / EUROPE. Pour la première fois, l'Europe finance une université française. Philippe de Fontaine Vive, vice-président de la Banque Européenne d'Investissement (BEI) et Yvon Berland, président d’Aix-Marseille Université (AMU) signaient vendredi 25 avril 2014, un contrat de financement pour la rénovation de l'AMU.
 
Ce prêt intervient dans le cadre du programme gouvernemental, le Plan Campus, prévoyant d'"améliorer l'attractivité de douze pôle universitaires", dont le Campus de Bordeaux, l'université de Montpellier et l'AMU (grâce au partenariat public-privé ou la maîtrise d'ouvrage publique).

En février 2014, la BEI faisait part de son intention de soutenir cette réforme, à hauteur d'1,3 mrd€ (soit 50% du coût total du projet).

Pour la "renaissance" des universités françaises

Philippe de Fontaine Vive, vice-président de la Banque européenne d'investissement passe en revue les projets de rénovation du campus Aix–quartiers des facultés (photo A. Jousset)
Philippe de Fontaine Vive, vice-président de la Banque européenne d'investissement passe en revue les projets de rénovation du campus Aix–quartiers des facultés (photo A. Jousset)
Ce financement de 127 M€ en faveur de l'AMU (722 M€ de budget annuel) concrétise ainsi l'engagement de la BEI. La rénovation de l'université concerne les campus de « Luminy » à Marseille et celui « d’Aix-quartiers des facultés » réunissant la faculté de Droit et de Lettres d’Aix en Provence.

Pour financer cette opération, l’État français mettait déjà sur la table, en 2008, une dotation de 500 M€ en capital. 300 M€ supplémentaires, provenant des collectivités territoriales, viennent abonder le projet de modernisation.

L'université pourra, grâce à cet appui, "mettre en œuvre les travaux de rénovation et de modernisation inhérents à son programme de développement et à sa vocation internationale", souligne Philippe de Fontaine Vive, convaincu que l'AMU deviendra à terme "un pôle d'excellence au niveau local, une vitrine de la métropole". L'université figure, rappelle-t-il, dans le top trois des universités euro-méditerranéennes, "avec Rome et Pise". 

"La renaissance des universités françaises et, plus globalement, européennes est à notre porte", conclut-il peu avant la signature du contrat.

 

La visite du vice-président de la BEI s'achève à l'Université des Lettres de l'AMU (photo A. Jousset)
La visite du vice-président de la BEI s'achève à l'Université des Lettres de l'AMU (photo A. Jousset)















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info