Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

La BEI finance les trois premières éoliennes en mer françaises


Rédigé par , le Mardi 28 Juin 2022 - Lu 1618 fois


Les éoliennes au large de Port Saint Louis du Rhône seront ancrées grâce à des câbles (photo: SBM Offshore)
Les éoliennes au large de Port Saint Louis du Rhône seront ancrées grâce à des câbles (photo: SBM Offshore)
FRANCE. La Banque européenne d'investissement (BEI) annonce, mardi 28 juin 2022, la conclusion de trois accords de financement pour l'installation et la mise en service des premières éoliennes en mer flottantes en France déployées en France.

Prévus au large de la côté méditerranéenne française et ancrées au fond de la mer par des câbles sous-marins, ces trois démonstrateurs utilisent tous des technologies différentes. Les projets ont été retenus après un appel d'offres lancé par l'Ademe, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie. Soutenus par la Commission européenne, ces prêts s'élèvent à un total de 210 M€.

Le premier projet, porté par la société Parc Éolien Offshore de Provence Grand Large, filiale d’EDF Renouvelables et d’Enbridge Eolien France 2 S.à.r.l (EEF2), filiale d’Enbridge Inc. et CPP Investments, se situe à 40 km à l'ouest de Marseille et à 17 km au large de Port Saint Louis du Rhône. Il bénéficie d'un prêt de 50 M€ de la BEI couvrant la conception, le développement, la construction, la mise en service, l'exploitation, la maintenance et le démantèlement. Ainsi que du  soutien du volet "projets de démonstration dans l’énergie" du dispositif InnovFin de la Commission européenne (programmes NER 300 et FEDER) et de la Région Sud.

Il comprendra trois turbines Siemens Gamesa d'une capacité totale d'environ 25 MW installées sur des flotteurs dits "à ligne d'ancrage tendues" conçus par SBM Offshore et IFP Énergies Nouvelles. Leur mise en service est prévue en 2023.

La banque a déjà signé plusieurs parcs éoliens en mer, notamment à Fécamp en 2020, avec le même opérateur.

Le FEIS à la rescousse

Le second, baptisé Eolmed, est développé par le producteur indépendant d’électricité Qair à quelque 18 km au large des côtes de Narbonne en région Occitanie et financé à hauteur de 85 M€ par la BEI sous le mandat du Fonds Européen pour les Investissements Stratégiques (FEIS) de la Commission européenne. Sa construction démarrera à l’automne 2022 pour une mise en service à la mi-2024. Cette ferme pilote sera composée de trois éoliennes Vestas de 10 MW chacune pour une capacité totale de 30 MW installées sur flotteurs à barge semi-submersible. Elles seront reliées au Réseau de Transport d’Électricité (RTE) par un câble sous-marin.

Le dernier, les Éoliennes flottantes du Golfe du Lion (EFGL), verra le jour fin 2023 à 16 km au large de Leucate (Aude) et Le Barcarès (Pyrénées-Orientales) par 70 mètres de fond grâce à ses deux actionnaires Ocean Winds (co-entreprise constituée entre le Portugais EDP Renewables et l’énergéticien français Engie) et la Banque des Territoires de l’autre (Groupe Caisse des Dépôts - CDC).

La décision finale d'investissement a été prise fin janvier 2022 pour développer trois éoliennes de 10 MW Vestas, installées sur flotteurs de technologie Windfloat déposée par Principle Power. Il s'agit d'une réplique du projet Windfloat Atlantic financé par la BEI au Portugal.
EFGL s'est vu accordé un prêt de 75 M€ par la banque, également sous le mandat FEIS.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !

Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

Lire aussi :
< >

Mardi 5 Juillet 2022 - 17:30 La Méditerranée en sécheresse


   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info