Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

La BEI finance l'exploitation du gaz tunisien


Rédigé par Frédéric Dubessy, à TUNIS, le Mardi 4 Mars 2014 - Lu 3612 fois


Philippe de Fontaine Vive et Mohamed Akrout signe leur partenariat financier à Tunis (photo F.Dubessy)
Philippe de Fontaine Vive et Mohamed Akrout signe leur partenariat financier à Tunis (photo F.Dubessy)

TUNISIE. Philippe de Fontaine Vive, vice-président de la Banque européenne d'investissement (BEI), a signé, mardi 4 mars 2014 à Tunis avec Mohamed Akrout, PDG de l'Entreprise tunisienne d'activités pétrolières (ETAP), un protocole de financement portant sur 325 millions de dinars (150 M€) consacrés au développement des infrastructures et l'approvisionnement énergétique.

 

Plus précisément, cette somme va permettre la mise en exploitation du champ gazier « Nawara » situé dans le sud de la Tunisie en partenariat avec la société autrichienne OMV. Les nouvelles infrastructures financées réduiront significativement les émissions de CO² par le contrôle et l'élimination du torchage de gaz, tout en assurant une meilleure exploitation des réserves existantes et un approvisionnement local en gaz naturel.

Pour Kamel Ben Naceur, ministre tunisien de l'Industrie, de l'énergie et des mines, présent lors de la signature avec Nourredine Zekri, secrétaire d’État tunisien en charge du développement et de la coopération internationale et Laura Baeza, ambassadrice de l'Union européenne en Tunisie, « la concrétisation de ce projet donne un élan à l'économie tunisienne et met l'accent sur l'importance du partenariat euro-méditerranéen. »


D'autres signatures en perspective

Mohamed Akrout, pdg de l'ETAP, devrait prochainement signer d'autres partenariats financiers (photo F.Dubessy)
Mohamed Akrout, pdg de l'ETAP, devrait prochainement signer d'autres partenariats financiers (photo F.Dubessy)

« La BEI est un partenaire de confiance de la Tunisie et le secteur de l'énergie est l'un des atouts économiques clefs de ce pays. En soutenant de tels projets... nous agissons pour l'avenir, pour une plus grande indépendance énergétique. Nous soutenons les entreprises tunisiennes et créons de l'emploi pour les jeunes générations. Ce projet aura un impact direct sur l'amélioration de la vie quotidienne des Tunisiens » commente Philippe de Fontaine Vive.

 

Depuis la révolution de Jasmin en janvier 2011, la BEI a consacré 1,2 milliard de dinars tunisiens (563 M€) de financements à Tunis (4,6 mrds€ depuis 1979). En 2013, la banque luxembourgeoise a déjà approuvé 1 milliard de dinars tunisiens (470 M€) de financements nouveaux.

 

Interrogé par econostrum.info, Mohamed Akrout a précisé que les trois récentes découvertes de gisements de gaz dans le golfe de Gabès faisaient actuellement l'objet d'études. « Les premiers résultats sont attendus dans trois ou quatre mois. Ensuite, nous étudierons le développement possible. Nous aurons peut-être besoin de financements et peut-être encore besoin de la BEI ... mais ce sera aussi peut-être un autre financeur » commente le pdg de l'ETAP.
















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info