Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

La BEI et la FATEN débloquent 10 M$ pour aider les micro-entrepreneurs palestiniens


Rédigé par le Lundi 21 Octobre 2019 | Lu 1180 commentaire(s)


La BEI s'associe à la Palestinian Company fot Credit and Development pour aider les micro-entrepreneurs en Palestine (photo : Khaled Elnimr/BEI)
La BEI s'associe à la Palestinian Company fot Credit and Development pour aider les micro-entrepreneurs en Palestine (photo : Khaled Elnimr/BEI)
PALESTINE. La Banque européenne d'investissement (BEI) et la Palestinian Company for Credit and Development (FATEN) ont signé, lundi 21 octobre 2019, un accord de financement de 10 M$ (8,95 M€).

Obtenue dans le cadre de la Facilité de microfinance dans le voisinage méridional (Southern Neighbourhood Microfinance Facility - SNMF) - qui allie des ressources propres à la BEI et celles de la Commission européenne, cette somme va permettre à FATEN de consentir des prêts à plusieurs milliers d'indépendants, auto-entrepreneurs et micro-entrepreneurs palestiniens.

"Il est important de donner aux micro-entrepreneurs une opportunité de travailler et de générer des revenus pour améliorer la résilience de l'économie dans son ensemble. Le nouveau prêt de la BEI à FATEN confirme l’engagement de la BEI à soutenir l’inclusion financière et l’esprit d’entreprise", commente Dario Scannapieco, vice-président de la BEI.

Créée en 1998 comme société privé par actions à but non lucratif et enregistrée au Ministère palestinien de l'Economie, la FATEN (310 salariés et un portefeuille de 100 M$) a été agréée par l'Autorité monétaire palestinienne en 2014. "Depuis sa création, FATEN a financé des milliers de micro et petites entreprises, aidant ainsi les personnes à développer et pérenniser leurs propres projets, améliorant ainsi l'économie palestinienne", souligne Anwar Jayyosi, Pdg de FATEN.

Aujourd'hui, FATEN dispose de trente-sept succursales en Palestine. Elle couvre plus de 500 sites et particulièrement les camps de réfugiés, les zones rurales et les communautés marginalisées. Sa part de marché atteint les 41% avec 33 200 emprunteurs actifs dont 31,56% de femmes.




Lire aussi :
< >

Jeudi 2 Décembre 2021 - 16:40 Le secteur du tourisme marocain broie du noir