Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

La BAD veut créer 25 millions d'emplois pour les jeunes Africain(e)s




Les membres du PYAG entourant le président de la BAD  (photo : BAD)
Les membres du PYAG entourant le président de la BAD (photo : BAD)
AFRIQUE. La Banque africaine de développement (BAD) a lancé, à Abidjan lundi 27 novembre 2017, un groupe consultatif des jeunes destiné à proposer des idées et des solutions innovantes pour créer des emplois pour les jeunes Africain(e)s.

Le président de la BAD, Akinwumi Adesina envisage la création de 25 millions emplois au cours des dix prochaines années, en leur donnant les compétences nécessaires pour obtenir des emplois décents et pérennes. Le groupe consultatif a été baptisé PYAG (pour Presidential youth advisory group). « C'est une opportunité énorme pour l'Afrique. Si nous réglons le problème du chômage des jeunes, l'Afrique gagnera 10 à 20 % de croissance annuelle. Ce qui signifie que le PIB de l'Afrique augmentera de 500 milliards de dollars par an durant les trente prochaines années. Le revenu par habitant augmentera quant à lui de 55 % par an jusqu'en 2050 », commentait Akinwumi Adesina.

Selon le président de la BAD, sur les 13 millions de jeunes qui entrent aujourd'hui chaque année sur le marché du travail, seuls trois millions (environ 33% des jeunes Africains) occupent un emploi salarié décent. Les autres restent sous-employés ou ne disposent que d'un emploi précaire. "Si rien n'est fait, le déficit d'emplois - plus de huit millions par an - va aller en s'aggravant, car le nombre de jeunes en Afrique devrait doubler pour atteindre plus de 800 millions dans les prochaines décennies", affirme un communiqué de la BAD.

Neuf membres de moins de 40 ans

"40% des jeunes Africains prennent les armes, rejoignent des gangs ou des groupes terroristes en raison du peu d'opportunités qui leur sont offerts dans leurs pays", souligne Akinwumi Adesina qui constate que "66 millions de jeunes Africains gagnent moins de deux dollars par jour, moins que le prix d'un hamburger." Et rappelle que "66 millions c'est huit fois la population de la Suisse, six fois celle de la Belgique et la même que celle du Royaume-Uni, de la France ou de l'Italie ou encore 80% de la population allemande."

Le groupe consultatif est composé de neuf membres*, tous âgés de moins de quarante ans et qui "ont contribué de manière significative à la création d'opportunités d'emploi pour la jeunesse africaine. Il est présidé par Ashish Thakkar (Ougandais), PDG fondateur du groupe Mara.

"Les membres du Groupe consultatif présidentiel de la jeunesse doivent activement impliquer les partenaires du secteur privé, les chefs de gouvernement, la société civile, les partenaires donateurs et les autres parties prenantes" , insiste le président de la BAD. "Ils soutiendront le travail colossal que la Banque africaine de développement accomplit déjà et qu'elle promeut à travers le continent avec sa stratégie 'Des emplois pour les jeunes en Afrique ».

* Ashish Thakkar (Ouganda), PDG-fondateur du Groupe Mara; Uzodinma Iweala (Nigeria), auteur primé; Mamadou Touré, (Cameroun), PDG-fondateur d'Africa 2.0 / Ubuntu Capital; Vanessa Moungar (Tchad), directrice du développement humain et social à la BAD et membre du Conseil présidentiel pour l'Afrique du président français Emmanuel Macron ; Francine Muyumba (République démocratique du Congo), présidente de l'Union panafricaine de la jeunesse ; Jeremy Johnson (Etats-Unis), co-fondateur de la start up Andela ; Clarisse Iribagiza (Rwanda), PDG de Heh ; Ada Osakwe (Nigeria), PDG d'Agrolay Ventures ; et Monica Musonda (Zambie), PDG de Java Foods.




Mercredi 29 Novembre 2017



Lu 2140 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Mardi 30 Janvier 2018 - 09:29 CNP prend le contrôle d'Azimut et iSalud.com


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.














Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








Les articles écrits en anglais

  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
 
PlanBleu         Région PACA
 
Euromediterranee
Femise          APIM