Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

L'usine Spanghero partiellement sauvée par son fondateur


Rédigé par le Vendredi 5 Juillet 2013 | Lu 2681 commentaire(s)


Spanghero repartira sous un autre nom (logo Spanghero)
Spanghero repartira sous un autre nom (logo Spanghero)
FRANCE. Laurent Spanghero, co-fondateur de Spanghero SA en 1970, annonce vendredi 5 juillet 2013 que le Tribunal de commerce de Carcassonne a retenu son offre de reprise partielle de l'entreprise de plats cuisinés. Une autre offre, celle de Delpeyrat et de Deveille avait été jugée irrecevable par le même Tribunal le 2 juillet 2013.

Le scandale de la viande de cheval substituée à celle du bœuf dans ses usines avait mis à mal l'entreprise qui demandait une procédure de sauvegarde auprès du tribunal de commerce de Carcassonne mercredi 27 février 2013 après avoir perdu 50% de son chiffre d'affaires.

La société de Castelnaudary (sud-ouest de la France) va ainsi sauver 90 emplois sur les 230 actuels (360 avant le scandale).

Laurent Spanghero avait cédé l'entreprise en faillite en 2009 pour un euro symbolique à la coopérative basque Lur Berri qui l'avait rebaptisée en 2011 "La table de Spanghero".

L'ancien rugbyman international s'est associé pour cette nouvelle reprise à un promoteur immobilier de Narbonne, Jacques Blanc, et au cabinet de conseil Investeam.

La société Spanghero sera rebaptisée "Les saveurs occitanes".










Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter









Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook