Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


            Partager Partager

L'opposition aux pleins pouvoirs de Kaïs Saïed fait entendre sa voix à Tunis




Les manifestants se sont concentrés dans le centre-ville de Tunis (photo : Twitter/Ennhardha)
Les manifestants se sont concentrés dans le centre-ville de Tunis (photo : Twitter/Ennhardha)
TUNISIE. 100 000 selon les organisateurs, 3 500 pour l'agence de presse officielle TAP et entre 6 000 et 8 000 selon des sources policières interrogées par des journaux locaux. Une manifestation, dimanche 10 octobre 2021 dans les rues du centre de Tunis, a fait entendre sa voix contre le coup de force du président tunisien Kaïs Saïed.

Lancée à l'appel du parti de mouvance islamiste Ennahdha et de différentes formations d'opposition, ce mouvement de protestation a résonné de slogans comme "Élève la voix, la révolution ne meurt pas !", ou "Le peuple contre le coup d'État". L'ancien président Moncef Marzouki (13 décembre 2011 au 31 décembre 2014) a lui-même manifesté à Paris la veille et s'est déclaré, dans une vidéo sur sa page Facebook, en faveur du rassemblement dimanche "pour défendre la constitution, la démocratie, la liberté et la souveraineté nationale." Il continue à réclamer le départ de Kaïs Saïed, "je n'ai jamais vu la Tunisie dans l'état dans lequel elle se trouve aujourd'hui. Il est temps d'agir." Moncef Marzouki indique que la solution repose sur la démission de Kaïs Saïed et de celle du président du Parlement Rached Ghannouchi (chef d'Ennahdha). "Des élections anticipées libres et transparentes peuvent être organisées après une période de quarante-cinq jours au cours de laquelle la souveraineté peut être rendue au peuple", souligne-t-il.

Un gouvernement dans les prochaines heures

Des altercations ont eu lieu à Tunis entre les manifestants tentant de franchir les barrières installées par la police et les forces de l'ordre, ainsi qu'avec quelques journalistes, dont deux équipes de la télévision nationale, pris à partie.

Le règne sans partage du président débuté le 25 juillet 2021, a connu cependant une nomination surprise, le 29 septembre 2021 avec la désignation de Najla Bouden au poste de Premier ministre. Le gouvernement se trouve toujours en cours de formation, alors que samedi 9 octobre 2021, Le Président dévoilait qu'il serait annoncé au cours des heures à venir.

Kaïs Saïed garde cependant la main mise sur le pouvoir. Il a décidé de présider lui-même le conseil des ministres et le Parlement reste suspendu (les députés ne touchent plus leur salaire) comme plusieurs chapitres de la Constitution depuis le 22 septembre 2021, le chef de l'État gouvernant par décrets.

Eric Apim
Lundi 11 Octobre 2021

Lu 1129 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




Guide de l'économie 2021
Le guide 2021 de l'économie en Méditerranée

Le guide 2021 de l'économie e...

 30,00 € 
  Prix Spécial | 20,00 €



À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.