Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






L'intégration régionale méditerranéenne au cœur de la conférence annuelle des économistes d'Emnes


Réunis à Bruxelles, les membres de l'association Emnes (Euro-mediterranean network for economic studies) et les différents intervenants ont principalement évoqué le manque d'intégration régionale au Sud de la Méditerranée.


            Partager Partager

Michael Köhler insiste sur l'intérêt de l'intégration régionale au Sud de la Méditerranée (photo : F.Dubessy)
Michael Köhler insiste sur l'intérêt de l'intégration régionale au Sud de la Méditerranée (photo : F.Dubessy)
MEDITERRANEE. "Si nous regardons tous les indicateurs au Sud de la Méditerranée, nous constatons que nous n'avons pas de temps à perdre ! Le plus grand scandale de cette région reste l'absence de commerce entre des pays pourtant très proches. Les échanges régionaux ne représentent qu'entre 5 et 9% du total des échanges de la région. Il s'agit des plus mauvais chiffres du monde." Dès le début de la conférence annuelle d'Emnes (Euro-mediterranean network for economic studies), Michael Köhler, directeur de la politique du voisinage à la Commission européenne, a donné le ton.

Réunis à Bruxelles du jeudi 27 au vendredi 28 juin 2019, les membres de l'association, créée voici quatre ans, et les différents intervenants ont principalement évoqué cette intégration régionale. Les échanges entre les seuls pays du Maghreb sont chiffrés à 2% du total des échanges par Jaloud Ayed, économiste et ancien ministre tunisien des Finances. Pour lui, une zone de libre-échange se définit par "un commerce en commun, mais aussi par des infrastructures et une monnaie commune."

"Ce n'est pourtant pas faute d'accord, il en existe plein dont l'Accord d'Agadir (NDLR : soutenu par l'UE, il prévoit le libre-échange entre le Maroc, l'Egypte, la Tunisie et la Jordanie puis le Liban et la Palestine). Ce qu'il manque, c'est le niveau politique", assure Michael Köhler. Et de déplorer : "depuis les années 90 et les premières tentatives d'intégration régionale, aucun progrès n'a été enregistré sur ce dossier."

"Ce sont les politiques qui ont fait l'Accord d'Agadir"

Fathallah Sijilmassi assure que le problème ne vient ni des institutions, ni de l'argent (photo : F.Dubessy)
Fathallah Sijilmassi assure que le problème ne vient ni des institutions, ni de l'argent (photo : F.Dubessy)
Un discours conforté par Fathallah Sijilmassi pour qui "l'intégration régionale doit devenir une priorité". Pour l'ancien secrétaire général de l'Union pour la Méditerranée (UpM), "ce n'est pas un problème d'institutions. Ce n'est pas un problème d'argent. Donc, c'est un problème de gouvernance." Conseiller économique senior à l'UpM, Hamed El Etreby le rejoint : "l'intégration doit commencer par la volonté politique. Ce sont d'ailleurs les politiques qui ont fait l'Accord d'Agadir." Ainsi que par l'économiste bulgare de la Banque mondiale Simeon Djankov, qui dresse un parallèle incitatif, "les bénéfices économiques et sociaux de l'intégration des pays de l'Est de l'Europe à l'Union européenne ont été énormes !"

Secrétaire générale de Businessmed (Union méditerranéenne des confédérations d'entreprises), Jihen Boutiba s'étonne d'"entendre parler de coopération Nord-Sud, Sud-Sud, de mobilité... Sans au préalable une intégration régionale !" Et de regretter, "c'est une question de culture dans notre région, d'état d'esprit."

Fathallah Sijilmassi en appelle à analyser au Sud de la Méditerranée "la situation réelle grâce à davantage d'études. Il faut trouver d'autres paramètres pour voir ce qu'il est possible de faire. L'UE fait ce qu'elle peut, mais ce n'est pas à elle seule de tout faire."
L'ancien secrétaire général de l'UpM voudrait faire revivre l'Accord d'Agadir "pour impulser plus de courant d'affaires entre les différents pays. Quand les chefs d'entreprise discutent entre eux, ils trouvent des solutions. Nous devons écouter ceux qui réussissent."

Frédéric Dubessy, à BRUXELLES

Vendredi 28 Juin 2019

Lu 2775 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 10,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.