Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


L'instrument européen SURE portant sur 100 mrds€ de prêts garantis aux États membres devient opérationnel



            Partager Partager

SURE s'adresse à tous les Etats membres (photo : C. Garcia)
SURE s'adresse à tous les Etats membres (photo : C. Garcia)
UE. La Commission européenne se félicite, mardi 22 septembre 2020 par un communiqué, de l'activation de l'instrument SURE. Elle intervient avec la finalisation des procédures d'approbation et de signature dans tous les États membres établissant des accords de garantie avec la Commission européenne pour un montant total de 25 mrds€.

Annoncé début avril 2020 par Ursula von der Leyden, présidente de la Commission européenne, ce nouveau dispositif baptisé Support to mitigate unemployment risks in emergency (SURE - Soutien pour atténuer les risques de chômage en cas d'urgence) permet à l'Union européenne (UE) de lever sur les marchés financiers jusqu'à 100 mrds€ pour les prêter aux vingt-sept États membres à des conditions avantageuses. Une garantie de la Commission européenne représentant 25% de cette somme vient "accroître le volume des prêts pouvant être accordés aux États membres, tout en préservant la bonne notation de l'Union et sa position de force sur les marchés internationaux des capitaux", précise le communiqué.

Ces emprunts serviront à financer les différentes mesures nationales de soutien à l'emploi (chômage partiel notamment) mises en oeuvre pour amoindrir les effets économiques de la crise sanitaire. La Commission européenne a déjà présenté au Conseil européen des propositions de décisions d'octroi d'un soutien financier de 87,3 mrds€ à seize États membres au titre de l'instrument SURE (voir tableau ci-dessous). L'Italie en sera la première bénéficiaire (27,4 mrds€) suivie de l'Espagne (21,3 mrds€) et de la Pologne (11,2 mrds€).

Les propositions présentées par la Commission européenne au Conseil européen au titre de l'instrument SURE (source C.E.)

Belgique 7,8 milliards d'euros Lettonie 192 millions d'euros
Bulgarie 511 millions d'euros Lituanie 602 millions d'euros
Tchéquie 2 milliards d'euros Malte 244 millions d'euros
Grèce 2,7 milliards d'euros Pologne 11,2 milliards d'euros
Espagne 21,3 milliards d'euros Portugal 5,9 milliards d'euros
Croatie 1 milliard d'euros Romanie 4 milliards d'euros
Italie 27,4 milliards d'euros Slovaquie 631 millions d'euros
Chypre 479 millions d'euros Slovenie 1,1 milliard d'euros


Eric Apim
Mardi 22 Septembre 2020

Lu 660 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


RÉFLEXION

Le droit au blasphème, le Coran et la jurisprudence exégétique

Sami Bibi, universitaire et chercheur auprès du réseau international Politique Economique et Pauvreté (PEP) de l'Université Laval (Québec-Canada)
Grand angle

Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.