Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

L’informatique portuaire au cœur d’un accord de coopération avec les ports syriens


Rédigé par , le Mardi 5 Janvier 2010 - Lu 3784 fois

Les professionnels portuaires marseillais ont annoncé le 5 janvier 2010 avoir signé le mois dernier à Damas un accord de coopération avec leurs homologues syriens afin de privilégier les relations entre le port de Marseille-Fos et les ports syriens. La cérémonie de signature s’est tenue en présence de la ministre française de l’économie Christine Lagarde.


La cérémonie de signature s’est tenue en présence de la ministre française de l’économie Christine Lagarde. (Photo MGI)
La cérémonie de signature s’est tenue en présence de la ministre française de l’économie Christine Lagarde. (Photo MGI)
SYRIE / FRANCE. La Syrian Chamber of Shipping qui fédère les professionnels du transport maritime et portuaire de Syrie a signé le 17 décembre 2009 un accord de coopération avec l’Union maritime et fluviale de Marseille-Fos.

La ministre de l’économie et des finances Christine Lagarde, en déplacement au  même moment à Damas avec une délégation de chefs d’entreprise français, a accepté  d’assister à la cérémonie de signature aux côtés d’Eric Chevallier, ambassadeur de France à Damas.

Interrogé sur les raisons d’un tel accord entre la Syrie et le port de Marseille-Fos François Mahé des Portes, Président de la commission de communication de l’UMF et de la société d’informatique MGI, a indiqué que cela correspondait à une période d’ouverture entre les deux pays.

Projet pilote à Tartous

Et d’ajouter : «MGI a eu l’opportunité d’aller en Syrie et de rencontrer la mission économique à Damas et la Syrian Chamber of Shipping qui joue un rôle important dans le système portuaire. Nous avons eu l’idée de travailler ensemble et concrètement cela se traduit par la mise en place d’un projet pilote du logiciel AP+ sur le port de Tartous. Nous souhaitons vendre AP+ et sur place les professionnels sont déjà convaincus mais la décision relève de l’Etat. L’objectif serait de lier l’ensemble des ports par une plate-forme de communication commune».  

MGI qui noue depuis 2001 des partenariats avec des pays du bassin Méditerranéen s’inscrit tout comme l’UMF dans l’Union pour la Méditerranée.

A Damas et Lattaquié, Christophe Reynaud, consultant logistique en système d’information, a présenté le cargo community system AP+ aux chefs d’entreprises français et syriens, les douanes et le vice-ministre du transport  syrien Imad Eldin Abdul-Hay.

Onze services vers Lattaquié et Tartous

Actuellement, Marseille-Fos propose 11 services à destination des ports syriens dont trois services directs assurés par Nordana, DemLine/FastLine et Grimaldi à destination de Lattaquié. Les 8 autres services touche Lattaquié et Tartous  via un transbordement (CMA CGM, MSC, Maersk Line, Safmarine, K Line, Arkas-Emes, Grimaldi et Turkon Line ).

En 2008, le trafic du port de Marseille avec la Syrie a attient 2,3 millions de tonnes et, à fin novembre 2009, il représentait 1,6 million de tonnes.

Lire aussi: Accord de coopération financière entre la France et la Syrie




   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info