Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info




L'inclusivité en région Mena passe par l'encouragement de l'entreprenariat féminin


En 2017, les femmes ne représentaient en moyenne que 21 % du marché du travail dans la région Mena. Face à ce faible ratio, les experts d’Emnes préconisent la fin des discriminations de genre et la mise en place de financements dédiés à l'entreprenariat féminin. English version


            Partager Partager

L'inclusivité en région Mena passe par l'encouragement de l'entreprenariat féminin

  >>> En savoir plus

 

Le Maroc obtient les meilleures performances dans la participation des femmes au marché du travail (photo : F.Dubessy)
Le Maroc obtient les meilleures performances dans la participation des femmes au marché du travail (photo : F.Dubessy)
La participation des femmes au marché du travail serait-elle le pilier manquant du développement économique inclusif dans la région Moyen-Orient Afrique du Nord (Mena) ? Emnes (Réseau euroméditerranéen des études économiques), le démontre dans un rapport* alors que l’autonomisation des femmes se trouve prioritairement cité dans l’agenda 2030 de l’Onu pour le développement durable.
 
Selon une étude de la Banque mondiale, les femmes ne représentaient en moyenne que 21 % du marché du travail dans la région Mena en 2017 contre 50 % dans l’Union européenne et 51 % dans les pays de l'OCDE. Les taux les plus faibles se situent en Algérie et en Jordanie avec respectivement 15,23 et 13,95 %. Maroc (24,96 %), Tunisie (24,2 %) et Egypte (22,18 %) obtiennent les "meilleures" performances, même si le chemin reste encore long.
 
Le document d’Emnes reconnait pourtant des “investissements substantiels dans l’éducation des femmes dans cette région Mena et une hausse significative de leur niveau d'éducation”. La Tunisie a multiplié par sept le nombre d’étudiantes achevant leurs études supérieures entre 1985 et 2010. Mieux, en 2016, leur taux de scolarisation et le nombre de diplômées dépassait celui des hommes.

Contraintes culturelles

Cependant, les femmes n'arrivent pourtant pas à accéder au marché du travail. Les contraintes culturelles avec les travaux ménagers, la gestion du budget familial, la garde des enfants, dévolus à la femme selon les normes sociales locales, encore plus prononcées en milieu rural, explique cette discrimination. Avec comme effets un manque d’autonomie financière des femmes, la dégradation de leur statut social, mais aussi, comme le montre ce rapport, une croissance économique du pays affaiblie, même si l’impact demeure léger.
Les femmes qui réussissent à entrer dans la vie active s'orientent souvent vers des emplois dans le secteur public. Ils sont considérés sécurisants, avec des journées plus courtes que dans le secteur privé. Mais, les administrations disposent de moins en moins de ressources et offrent peu d'emplois.
 
Pour renforcer la présence des femmes dans le monde du travail, les économistes d’Emnes suggèrent donc d’abord de mettre fin à toute discrimination de mettre fin aux discriminations de genre grâce à des réformes législatives et administratives qui assureraient à tous des droits égaux aux ressources économiques et productives. Il conviendrait également de faciliter les temps partiels, le télé-travail, d'allonger les congés maternités... Enfin, Emnes préconise de promouvoir l'entreprenariat féminin en s'appuyant sur des mécanismes financiers adaptés comme la micro-finance ou la finance participative.
 
Seulement 4,7 % des chefs de jeunes entreprises marocains et 5,3 % de leurs homologues tunisiens sont des femmes. Contre 6,1 % en Europe, 12,8 % en Amérique du Nord et même 36,8 % au Sénégal (chiffres 2017).
 
 
* Female labour force participation and entrepreneurship : The missing pilar for inclusive and sustainable economic development in Mena ?" - Novembre 2018
 
Auteurs :
Rym Ayadi, directrice scientifique de l'Emnes, présidente de l’Association des économistes euroméditerranéens (EMEA) et professeure à la CASS Business School.
 
Rym Mouelhi, membre du comité de pilotage d'Emnes, professeure à l’ISCAE (Université de Manouba) et membre de LEFA IHEC.

Vendredi 21 Décembre 2018


Lu 3631 fois








Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA



LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 10,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE












À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.