Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
            Partager Partager

L'importance de la numérisation des services aux entreprises méditerranéennes confortée par la pandémie


La numérisation se trouvait déjà en cours de déploiement dans les organisations méditerranéennes en charge des services aux entreprises. La pandémie de Covid-19 et ses confinements renforcent, preuves à l'appui, les discours sur son impérieuse nécessité. English version



L'importance de la numérisation des services aux entreprises méditerranéennes confortée par la pandémie

(photo : Ebsomed)
(photo : Ebsomed)
"La crise sanitaire est venue modifier durablement les organisations dans le monde du travail, notamment avec la digitalisation des services aux entreprises (...) alors que les personnels, les dirigeants, se trouvaient chez eux du fait du confinement", constatait Emmanuel Noutary en décembre 2020. Intervenant lors d'un webinaire dans le cadre du programme Ebsomed, le délégué général d'Anima Investment Network rappelait cependant "tout ne s'est pas fait en un jour et a été préparé bien des années avant. Pas en anticipation de cette crise particulière, mais pour être en capacité de développer des services à distance. Ceci prend encore plus de sens aujourd'hui dans ce contexte."
 
Anima a proposé plusieurs autres réunions virtuelles autour de ce thème. Elles ont permis un échange de bonnes pratiques et de tirer les leçons de cette crise. Président de TIA (Tunisian investissement authority), Beligh Ben Soltane était déjà convaincu de l'utilité de la numérisation, "dans un esprit de transparence et pour faciliter les procédures et les délais." La pandémie est venue confirmer la démarche de sa structure, interlocutrice unique des investisseurs tunisiens et étrangers. "Elle a rendu indispensable la transformation digitale et même son accélération en Tunisie comme dans le monde entier", indique Beligh Ben Soltane. "Pendant six semaines lors du premier semestre 2021, la TIA a ainsi pu, grâce à sa plate-forme digitale, délivrer une dizaine de déclarations d'investissement. Nous sommes intervenus dans des situations d'urgence pour le compte d'entreprises étrangères et tunisiennes. Si la TIA n'avait pas été prête en termes de digitalisation, nous n'aurions pas pu gérer au mieux cette situation de crise."

Vers un modèle hybride

"Quand les entreprises ont dû tout faire en ligne, elles ont transformé leur culture et vu les avantages des services numériques : ne pas perdre de temps à voyager, possibilité de faire du multitâche ou de quitter un séminaire si vous ne le trouvez pas intéressant...",souligne Sonia Fernandez, en charge des projets et des partenariats d'Amec. La représentante de l'association espagnole spécialisée dans la digitalisation des services aux entreprises estime que "pour les Pme, la ressource la plus précieuse dont elles disposent est le temps." Elle suggère "d'éliminer les doubles emplois, et de minimiser les actions qui font double emploi ou qui ne sont pas utiles pour le bénéfice des entreprises. D'autre part, nous ne voulons pas exiger une présence physique (...) Nous devons prévoir des services et des activités qui ne nécessitent pas de déplacement."
 
Sonia Fernandez voit comme prochaine étape "un modèle hybride entre physique et numérique. Les services numériques vont augmenter et les réunions face à face comprendront aussi des composantes numériques. Il faut donc trouver de nouveaux outils pour assurer la promotion à l'international (foires, expositions) et la relation personnelle (complicité entre l'organisation et les clients)."

Mardi 22 Juin 2021


Lu 1475 fois










RÉFLEXION

Où en est le Partenariat Euro-Méditerranéen ?

Henry Marty-Gauquié, membre du Conseil scientifique d’Euromed IHEDN
avis d'expert



Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter



Actus par pays

Voir en plein écran















À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.