Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


L'hôtellerie espagnole perd du terrain face aux sites web



            Partager Partager

Airbnb est le premier site d'hébergement touristique de particuliers en Espagne (capture d'écran)
Airbnb est le premier site d'hébergement touristique de particuliers en Espagne (capture d'écran)
ESPAGNE. Le secteur hôtelier se trouve en ébullition en Espagne à l'approche de l'été, face à la montée des réseaux de commercialisation parallèles. À commencer par Airbnb ou Nightswapping, qui enregistrent dans ce pays un fort développement.

Selon les chiffres de la confédération hôtelière espagnole CEHAT, les locations de logements touristiques par l’intermédiaire de ces sites internet ont augmenté de 44% au cours des six dernières années, alors que la progression de l'hôtellerie traditionnelle plafonne à 4,5% au cours de la même période.

Plus de 6,3 millions de personnes ont ainsi réservé leur hébergement touristique en Espagne, en 2013, à travers ces sites internet où les particuliers proposent tous types de logements (de la chambre à la villa), moyennant un pourcentage au moment de la réservation pour le réseau de commercialisation. 

De fait, les professionnels de l'hôtellerie réclament une limitation de cette concurrence jugée déloyale. Mais comme le gouvernement espagnol laisse la liberté de réglementation aux mairies et aux communautés autonomes, peu de dispositions ont été adoptées à ce jour. Seule la ville de Barcelone, principale cité touristique d'Espagne, a pour l’instant pris des mesures pour encadrer ce para-commercialisme hôtelier. La municipalité a décidé de geler pendant un an toute nouvelle « licence hôtelière », un sésame nécessaire pour pouvoir proposer la location d'hébergements touristiques à Barcelone.


Officiellement 7 480 meublés de ce type sont répertoriés dans la capitale catalane, où le nombre de ces hébergements a augmenté de 180% en deux ans. Mais en réalité, l'offre est beaucoup plus importante, car de nombreux particuliers ne déclarent pas leur activité auprès de la municipalité. La Ville a donc annoncé une plus grande surveillance du web. La municipalité veut aussi mettre en place une collaboration plus étroite avec le réseau Airbnb, premier site d'hébergement touristique de particuliers dans le pays, qui propose 50 000 logements en Espagne. Le maire de Barcelone, Xavier Trias, a enfin annoncé de nouvelles règles de commercialisation hôtelière d'ici six mois, pour limiter la location d'hébergements touristiques aux immeubles entièrement dédiés à cette activité. Ce qui exclurait la possibilité d'offrir un appartement en location dans un immeuble résidentiel. Un projet évidemment approuvé par les professionnels de l'hôtellerie, et qui pourrait servir de modèle à d'autres grandes villes espagnoles.


Mardi 27 Mai 2014

Lu 1183 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 19 Mars 2019 - 12:24 La croisière s'allie au Sud €


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA



RÉFLEXION

La Syrie, symbole du retour triomphant de la Russie au Moyen-Orient...
et après ?

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d’analyse de JFC Conseil
avis d'expert


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE