Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


L'épargne des Albanais part de plus en plus à l'étranger



            Partager Partager

Raiffeisen Bank a Tirana, Albanie (photo Genc Kondi)
Raiffeisen Bank a Tirana, Albanie (photo Genc Kondi)
ALBANIE. Les actifs du système bancaire albanais ont augmenté de 3,4% au premier semestre 2012 par rapport à la fin de 2011, selon les données publiées par la Banque d'Albanie, pour atteindre 1 158 milliards de leks (8,39 mrds €) à la fin juin 2012.

Les dépôts progressent également dans la même proportion, mais quatorze banques à capitaux 100% étrangers, sur les seize présentes dans le pays, préfèrent investir à l'étranger, plutôt qu'accorder des crédits pour favoriser l'économie albanaise ou financer la dette publique de Tirana.

La Banque d'Albanie estime l'évasion de l'épargne à 29,3 milliards ALL (209 M€), tandis que les investissements des banques dans des obligations diminuaient de 4%, soit 4,2 milliards de leks (28,9 M€)  à la fin juin 2012, par rapport à décembre 2011.

Dans la course pour attirer l'épargne des Albanais - relativement élevée, malgré le ralentissement économique – figure comme grand vainqueur, au cours des six premiers mois de l'année 2012, le turc National Commercial Bank, détenu par Çalik Group. Cet établissement a réussi à accroître ses dépôts de 12,5 milliards de leks (86,7 M€), suivi par l'autrichien Raiffeisen, dont les dépôts ont augmenté d'environ 9,5 milliards ALL (65 M€).

Raiffeisen Bank, qui jusqu'à 2011 disposait d'un poids important sur les prêts, n'a pas, pour la première fois, augmenté les prêts à l'économie locale. Raiffeisen, toujours le client numéro un des titres publics, a réduit l'exposition à l'achat de titres d'État au cours des six premiers mois de l'année de 13% (135 M€) par rapport à la fin de l'année 2011, passant lsa détention de bons du Trésor et d'obligations de 36,88% à 29,22% du total.

Globalement, es dépôts bancaires progressent de 3,4% sur les six premiers mois de l'année 2012 par rapport aux chiffres du dernier semestre 2011, pour atteindre 905 milliards ALL (6,54 mrds €). En juin 2012, la Banque d'Albanie constatait une plus forte croissance des dépôts en devises, conséquence possible du transfert de dépôts dans les banques locales des migrants albanais revenus dans leur pays.

Le profit du système bancaire progresse de 110% au cours des six premiers mois de cette année, comparativement à la même période en 2011, malgré le record de créances douteuses (21,1% à la fin juin 2012 contre seulement 6,8% au début du 2009).

Vendredi 31 Août 2012

Lu 1358 fois




Dans la même rubrique :
< >

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


Publireportage


Med'Innnovant, un concours accélérateur de start-up


Publireportage
Publireportage Euroméditerranée




Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.