Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

L'enquête sur l'assassinat de la journaliste maltaise trouve des ramifications en France


Rédigé le Jeudi 13 Février 2020 à 10:53 | Lu 1419 commentaire(s)


Le PNF va enquêter sur les biens du principal inculpé dans le meurtre de la journaliste maltaise (photo : PNF)
Le PNF va enquêter sur les biens du principal inculpé dans le meurtre de la journaliste maltaise (photo : PNF)
MALTE / FRANCE. Le Parquet national financier français (PNF) a ouvert, mercredi 12 février 2020, une enquête préliminaire dans l'affaire du meurtre à Malte de Daphne Caruana Galizia en octobre 2017. Saisis par une plainte contre X de la famille de la journaliste maltaise et par l'association Reporters sans frontières (RSF) pour "corruption" et "complicité d'assassinat", les juges vont devoir "rechercher si les activités économiques localisées en France des personnes soupçonnées par la justice maltaise d'avoir jouer un rôle dans l'assassinat (...) ont été le support d'une corruption d'agents publics étrangers", précise un communiqué du procureur de la République financier.

"Les investigations diligentées par le PNF seront menées dans un esprit d'étroite coopération et de complémentarité d'enquête avec les autorités judiciaires maltaises, saisies des faits d'assassinat. L'ensemble des résultats de l'enquête française sera mis à leur disposition dans le cadre de l'entraide pénale internationale", conclut le texte.

L'enquête a été confiée à l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF).

Le présumé commanditaire de l'assassinat de Daphne Caruana Galizia, l'homme d'affaires maltais Yorgen Fenech, possède des actifs en France et notamment un hôtel et une écurie de chevaux de course. Le PNF va donc essayer de définir si ces activités françaises ont pu servir à financer la corruption à Malte, dénoncée par la journaliste, ou son exécution par voiture piégée à La Valette. L'affaire a conduit à la démission du premier ministre maltais Joseph Muscat.




Lire aussi :
< >

Mercredi 1 Décembre 2021 - 12:35 La Méditerranée confrontée à l'inflation