Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


L’emploi et la sécurité : deux défis posés au tourisme tunisien


Alors que les prévisions pour la saison 2014 se révèlent satisfaisantes, la Tunisie doit encore rassurer les touristes quant au climat social du pays et inciter sa jeunesse à se former.


            Partager Partager

La Tunisie attend patiemment le retour des touristes. (photo : C. Garcia)
La Tunisie attend patiemment le retour des touristes. (photo : C. Garcia)
TUNISIE. Assurer aux touristes qu’ils passeront des vacances de qualité, dans un climat paisible, c’est le défi qui se pose désormais aux autorités tunisiennes. Les professionnels du secteur se montrent globalement confiants en amont de la saison 2014, rassurés par les chiffres présentés par le ministère du Tourisme pour les deux premiers mois de l’année 2014 : bien que le nombre de nuitées demeure en deçà du niveau de 2010 (-17,6 %), les recettes ont, elles, augmenté de 12,6 points (313,5 MDT en 2010 contre 342,9 MDT en 2013 et 352,9 MDT en 2014 soit respectivement 143, 157 et 161 M€).

Ces chiffres montrent que le tourisme de masse laisse un peu de place à d’autres vacanciers, plus aisés. À leur attention, des établissements de luxe se positionnent. Si les infrastructures sont d’un niveau satisfaisant, les professionnels font état de difficultés à recruter du personnel qualifié : « La plupart des Tunisiens parmi les mieux formés ont quitté le pays après la révolution, notamment pour travailler au Moyen-Orient, observe Corinne Palomba, directrice générale du Royal Elyssa Thalasso & Spa de Monastir. Il nous faut aujourd’hui prendre le temps de former les employés en interne. » Même constat à La Villa Bleue, un hôtel ouvert en décembre 2013 à Sidi Bou Saïd : « Nous recrutons essentiellement par l’intermédiaire de nos relations », confie Mehdi Bouassida, directeur de l’établissement qui compte treize suites. La Villa Bleue vise le classement Relais & Châteaux dans les prochains mois.

De nombreux hôtels fermés ou endettés

Pour la commissaire du tourisme de Yasmine Hammamet, Bessma Zine El Abidine, c’est la baisse de la demande d’emploi qui est à la source du problème : « Nous devons montrer aux jeunes que le secteur du tourisme a besoin de personnels qualifiés pour les inciter à retourner vers les centres de formation, pose Bessma Zine El Abidine. Nous travaillons également à l’actualisation des programmes de formation des huit centres tunisiens, et tentons de développer la formation continue. » Dans tout le pays, de nombreux hôtels ont fermé leurs portes suite à la désertion des touristes. D’autres accumulent d’importantes dettes, selon différentes sources.

La Tunisie veut également montrer que la situation s’est apaisée dans le pays. Le 29 mars 2014, Yasmine Hammamet recevait la ministre du Tourisme, Amel Karboul, à l’occasion du carnaval maltais. « Ce type d’évènement nous donne l’occasion de montrer que les rues tunisiennes sont sûres, avance la commissaire. Et que nous pouvons organiser des manifestations de rue sans difficulté. » L’ambassadeur de Malte en Tunisie, Carmel Inguanez, se félicite de la présence des 1 100 Maltais venus pour cette occasion. L’État européen, historiquement très proche de la Tunisie, participe à sa reconquête touristique : « Malte veut montrer aux Européens qu’ils peuvent revenir en Tunisie !, lance l’ambassadeur. La stabilisation politique du pays sur la voie de la démocratie est utile pour reconquérir les touristes. »

Des réservations quasi doublées

7 % du PIB tunisien provient du secteur du tourisme qui occupe plus d’un dixième de la population du pays et génère 18 à 20 % des recettes en devises. La clientèle européenne représente environ 46 % des touristes en Tunisie. Les Français sont les plus représentés avec 12 % du total des touristes étrangers en 2013. Leur nombre a toutefois baissé de 40 % depuis 2010.

Selon le dernier baromètre SNAV (Syndicat national des agents de voyages)/Atout France, les réservations en Tunisie ont quasiment doublé entre les mois de février 2013 et 2014 (+ 84 %) : « La tendance des prises de commandes vers les principales destinations moyen-courriers est à la hausse pour les pays de la Rive-Sud de la Méditerranée, le quasi doublement par rapport à février 2013 des réservations pour la Tunisie méritant une mention spéciale dans le contexte de la stabilisation récente de la situation politique de ce pays », précise l’organisation professionnelle.

Caroline Garcia, à Hammamet et Monastir

Lundi 7 Avril 2014

Lu 1577 fois




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Juin 2019 - 12:04 Virtuo franchit les Pyrénées


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.

Publireportage


Le climatiseur mobile, le bien-être à portée de main


Publireportage
Publireportage Castorama




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube

RÉFLEXION

Concentration industrielle en Europe : une nécessité autant qu'une opportunité pour la Défense

Frédéric Dubois, ingénieur, diplômé en relations internationales (en disponibilité de la fonction publique)
avis d'expert


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE











À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.