Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

L'émirati Masdar va produire de l’hydrogène vert en Égypte


Rédigé par , le Lundi 25 Avril 2022 - Lu 883 fois

La zone économique du canal de Suez confirme sa volonté de devenir une vitrine de l'énergie verte avec la signature, par les émiratis Masdar et Hassan Allam Utilities d'un nouveau protocole d'accord pour une usine de production d'hydrogène. English version


Le protocole d'accord va permettre de disposer d'une capacité annuelle de production d'hydrogène vert supplémentaire de 4 GW dans la zone économique du canal de Suez (photo: Masdar)
Le protocole d'accord va permettre de disposer d'une capacité annuelle de production d'hydrogène vert supplémentaire de 4 GW dans la zone économique du canal de Suez (photo: Masdar)
ÉGYPTE. Après les signatures, mercredi 20 avril 2022, de deux nouveaux protocoles d'accord pour promouvoir le carburant vert et l'ammoniac vert dans la zone économique du Canal de Suez, Masdar, filiale à 100% de Mubadala Investment Company, et Hassan Allam Utilities, filiale du groupe émirati Hassam Allam Holding, annoncent également, dimanche 24 avril 2022, la construction d'une usine de production d'hydrogène vert en Égypte.

" Ces accords représentent une étape essentielle dans le développement de l'économie verte de l'hydrogène pour les EAU et l'Égypte, et joueront un rôle important dans les efforts de décarbonisation de nos deux nations. En travaillant avec des partenaires tels que Hassan Allam Utilities, nous pouvons aider le marché de l'hydrogène vert à atteindre son plein potentiel dans les années à venir et à jouer son rôle dans le soutien à la transition énergétique mondiale", souligne Mohamed Jameel Al Ramahin directeur général de Masdar (20 mrds$ d'actifs pour une capacité de plus de 15 GW), basé à Abu Dhabi. Pour Amr Allam, Pdg de Hassan Allam Holding,  "grâce à ce partenariat avec Masdar, nous cherchons à exploiter la technologie de pointe pour faire la différence en Égypte en tirant parti des sources abondantes d'énergie verte du pays."

Les deux entités prévoient de produire 480 000 tonnes annuelles d'hydrogène, obtenu par électrolyse à partir d'une source d'énergie renouvelable. Elles ont paraphé un engagement avec le Fonds souverain d'Égypte (TSFE), la Compagnie égyptienne de transport d'électricité (EETC) et l'Autorité des énergies nouvelles et renouvelables (NREA). Ce texte s'inscrit dans le cadre de la stratégie "Vision 2030" du gouvernement égyptien et du renforcement du partenariat stratégique entre l'Égypte et les Émirats arabes unis dans le domaine des énergies renouvelables et de l'hydrogène vert. Ces deux pays accueilleront respectivement les conférences des parties sur le Climat COP27 (Charm el-Cheikh du 7 au 8 novembre 2022) et COP28 (Dubaï du 6 au 17 novembre 2023), organisées par l'Onu.

100 000 tonnes d'e-éthanol dès 2026

"L'État s'efforce d'encourager les investissements dans les projets d'énergie verte, en raison du potentiel de l'Égypte à devenir un pivot important et un centre régional dans ce secteur vital, qui devrait transformer le système énergétique mondial au cours de la période à venir. Ces projets permettront également d'accélérer le processus de transition énergétique dans la région", commente Mostafa Kamal Madbouly, Premier ministre égyptien.

Implantée également dans la zone économique du canal de Suez, sur la côte méditerranéenne, l'unité d'hydrogène vert de Masdar et Hassan Allam Utilities se développera en plusieurs étapes. Une première phase permettra de produire, dès 2026, 100 000 tonnes d'e-méthanol par an (carburant vert) pour le soutage des navires dans le canal de Suez. En 2030, la capacité d'électrolyse pourra être portée à 4 gigawatts (GW) pour produire, toujours à l'aide de l'hydrogène vert, quelque 2,3 millions de tonnes d'ammoniac vert pour l'exportation, et aussi fournir de l'hydrogène vert aux industries locales.

"La signature d'aujourd'hui est la cinquième du genre pour les projets de production de carburant vert dans la zone d'Ain Soukhna, car SCZone a un emplacement spécifique et des ports donnant sur la mer Rouge et la mer Méditerranée. SCZone est qualifiée pour devenir une plaque tournante régionale pour l'avitaillement des navires. Toutes les entreprises mènent actuellement des études de faisabilité détaillées pour les projets, afin de signer et d'annoncer les contrats réels en même temps que le sommet sur le climat COP27 en novembre prochain", indique Yehia Zaki, président de l'Autorité générale de la zone économique du canal de Suez (SCZone).




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !

Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.












Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info