Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

L'autoroute Horgos-Pozega tombe à l’eau


Rédigé par , le Mardi 16 Décembre 2008 - Lu 3558 fois

Le projet d'autoroute reliant Belgrade à la frontière hongroise a du plomb dans l'aile. Porr, le groupe de construction autrichien qui devait réaliser l'ouvrage vient d'annoncer qu'il jetait l'éponge, faute de garanties suffisantes de la part de la société publique serbe concessionnaire de l'opération.


Cette autoroute de 316 km devait relier Horgos, au sud de la Hongrie et Pozega, au sud-ouest de Belgrade
Cette autoroute de 316 km devait relier Horgos, au sud de la Hongrie et Pozega, au sud-ouest de Belgrade
SERBIE - Le groupe de BTP autrichien Porr (Vienne) a annoncé le 16 décembre que le contrat signé avec l’Etat Serbe pour la construction et l'exploitation d'une autoroute reliant le nord au sud-ouest de l'ex-République yougoslave avait été annulé.

« Le concessionnaire, la société publique Sever Jug Autoput, a mis fin au contrat de construction de l'autoroute Horgos-Pozega », a précisé Porr dans un communiqué.

Une ultime période de médiation de 60 jours a été ouverte afin de régler les conditions de sortie du contrat, après l'annonce par le gouvernement serbe en juillet dernier de l’abandon du projet de cette autoroute de 315 km entre Horgos, à la frontière serbo-hongroise, et Pozega, au sud-ouest de Belgrade.

La réalisation de cette infrastructure s’incrivait sur la carte du réseau de transport routier Trans-Européen « E-75 », appelé à relier la mer Baltique, dans le Nord de la Pologne, à la mer Egée, en Grèce.

Un devis de 1,5 Md€


A Belgrade, le gouvernement serbe a confirmé avoir reçu la lettre de la société publique Sever Jug Autoput, en soulignant que le contrat n'était pas entré en vigueur, le concessionnaire n’ayant pas apporté les garanties bancaires. Belgrade a précisé que Sever Jug Autoput avait jusqu’au 31 décembre pour les apporter.

Outre Porr, le consortium regroupant deux autres groupes de construction, l’autrichien Alpine-Mayreder Bau (Salzbourg) et l’espagnol FCC (Fomento de Construcciones y Contratas, Madrid) étaient associés à ce projet dont le devis se montait à 1,5 Md€.

En cas d'échec de la médiation, l'affaire sera portée début 2009 devant le tribunal arbitral de la Chambre de commerce internationale à Paris, a encore indiqué Porr en citant le concessionnaire serbe.

Les majors du BTP se bousculaient...


Ce dernier espère trouver un arrangement dans l'intérêt des deux parties, notamment en matière de dédommagements et compensations pour les investissements déjà engagés dans le projet, qui pourraient, selon les médias autrichiens, s'élever à 2,5 M€.

Porr, Alpine-Mayreder Bau et FCC avaient été retenues par le gouvernement serbe en novembre 2006, de préférence aux géants français du BTP Vinci et Bouygues et à l’autrichien Strabag.
Le contrat de contrat de concession qui courait sur 25 ans prévoyait une mise en service de l’ouvrage en 2012.




   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info