Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

L’autorité de sûreté nucléaire Paca Corse n’a rien à signaler


Rédigé par , le Jeudi 7 Avril 2011 - Lu 2289 fois


La fosse d'isolation sismique creusée dans le cadre du projet ITER. (Photo : Altivue)
La fosse d'isolation sismique creusée dans le cadre du projet ITER. (Photo : Altivue)
FRANCE. La catastrophe japonaise de Fukushima provoque de nombreux débats en Europe sur la sûreté des centrales nucléaires. La France qui ne souhaite pas renoncer au nucléaire comme source d’énergie a dévié le débat sur la sécurité de ses installations. 
C’est dans ce contexte que l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) en Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca) et en Corse présentait son bilan annuel à Nice, le 6 avril 2011.

Fukushima n’était donc pas à l’ordre du jour. L’agence administrative indépendante a évoqué les mesures réalisées en 2010 pour protéger les travailleurs, les patients, le public et l’environnement des risques liés aux activités nucléaires. Et c’est dans le domaine médical que ses inspecteurs sont le plus présents : la médecine nucléaire, l’imagerie, la recherche universitaire, etc. ont accaparé l’essentiel des mesures dans le « nucléaire de proximité » en Paca comme en Corse. 
 
Huit inspections ont également été réalisées dans le domaine du transport de substances radioactives, notamment sur le port de Marseille. 900 000 colis de matières radioactives circulent en France annuellement dont les deux tiers sont constitués de radio-isotopes destinés à un usage médical, pharmaceutique ou industriel.

Enfin, Le centre du Commissariat à l’énergie atomique (CEA) de Cadarache a été contrôlé à cinquante reprises, sans qu’aucun problème ne soit décelé. Pour ce qui est du projet international ITER, seules les constructions non nucléaires sont d’ores et déjà engagées (bureaux et installations industrielles). ITER Organization envisage d’obtenir un premier plasma d’hydrogène (non nucléaire) à l’horizon 2020 et le premier plasma deutérium-tritium (nucléaire) en 2026.
 
Lire aussi :

Pr Chems Eddine Chitour: Je suis convaincu que le nucléaire ne pourra pas être la solution aux problèmes énergétiques algériens
Les Italiens se prononceront en juin 2011 sur la relance de leur programme nucléaire
La Turquie ne renonce pas à se lancer dans le nucléaire
L'Egypte confirme son appel d'offres pour sa première centrale nucléaire
ITER pénalisé par l’Europe
Un consortium italien va réaliser le coeur du réacteur Iter






   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info