Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


            Partager Partager

L'autorisation de la construction de 800 logements en Palestine par Israël est dénoncée de toutes parts




ISRAËL / ÉGYPTE. Le Conseil supérieur israélien de planification (HPC) a approuvé, dimanche 17 janvier 2021, la construction de 781 logements dans des colonies situées dans les territoires palestiniens et jugées illégales par le droit international. 714 unités se trouvent situées en Cisjordanie dans des colonies que devait évacuer Israël en vertu de l'initiative de Genève (plan de paix israélo-palestinien de décembre 2003).

Intervenant en pleine campagne électorale pour les élections législatives qui se dérouleront en mars 2021, cette décision est dénoncée par La Paix Maintenant. L'ONG regrette qu'"en faisant la promotion de centaines de logements pour les colons, M.Netanyahou met une fois de plus ses intérêts personnels devant ceux de l'Etat". Selon La Paix Maintenant, "cette activité de colonisation réduira non seulement la possibilité de résoudre le conflit avec les Palestiniens, mais elle mettra inutilement Israël en conflit avec l'administration du président élu américain Joe Biden".

Le premier ministre israélien a été largement soutenu par Donald Trump. Le futur past-president avait confié à son gendre Jared Kushner la mission d'élaborer un plan de paix pour le Proche-Orient. Ce document, présenté en janvier 2020, faisant la part belle à Israël, a été rejeté par l'Autorité palestinienne et de nombreux pays. Les Etats-Unis ont décidé de transférer leur ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem puis ont acté la légalité des colonies en Palestine et la souveraineté d'Israël sur le plateau du Golan syrien par la voix de Mike Pompeo, chef de la diplomatie américaine.

Pour l’Égypte, cette décision sape la solution à deux États

Le gouvernement égyptien a aussi fait part de sa désapprobation. Un communiqué du ministère des Affaires étrangères stipule que "cette décision est une nouvelle forme de violation des décisions de légitimité internationale, qui sape la possibilité de parvenir à la solution à deux États".

Depuis 2014, le processus de paix est bloqué entre Israéliens et Palestiniens, justement à cause du refus d'Israël d'arrêter les activités de colonisation dans les territoires occupés et d'accepter les frontières de 1967 comme bases de négociation pour la création d'un État palestinien.

Le Caire "rejette totalement la poursuite des activités de colonisation dans le territoire palestinien occupé, à savoir à Jérusalem-Est" et "appelle dans le même contexte, à la cessation immédiate des constructions injustes".

Cette annonce déçoit également le Conseil de Yesha. Mais pour une autre raison. L'organisation représentant les colons de Cisjordanie et de Gaza s'étonne que ne soient pas évoqués d'autres projets pourtant prévus par l'ordre du jour du HPC comme la construction d'hôtels dans la région de Bethléem, l'agrandissement de villes palestiniennes et surtout la légalisation de constructions existantes. "En refusant de légaliser des localités juives et en autorisant des constructions illégales palestiniennes, le gouvernement israélien fait de la ségrégation envers les habitants israéliens de Judée-Samarie (NDLR : nom biblique de la Cisjordanie)" commente le Conseil de Yesha.

Plus de 450 000 Israéliens habitent déjà dans ces colonies de Cisjordanie aux côtés de 2,8 millions de Palestiniens.

Eric Apim
Lundi 18 Janvier 2021

Lu 1125 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA





Guide de l'économie 2021
Le guide 2021 de l'économie en Méditerranée

Le guide 2021 de l'économie e...

 30,00 € 
  Prix Spécial | 20,00 €



À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.