Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






L'armée israélienne frappe six sites en Syrie causant plus d'une dizaine de morts



            Partager Partager

L'armée israélienne a publié sur son site la carte des sites frappés par ses missiles (carte : Tsahal)
L'armée israélienne a publié sur son site la carte des sites frappés par ses missiles (carte : Tsahal)
ISRAËL / SYRIE. L'armée israélienne a reconnu, mercredi 20 novembre 2019 au petit matin, avoir frappé six sites en Syrie, dont la plupart près de la capitale et un autre dans le Sud du pays, près de la frontière avec Israël. Elle a même édité sur son site la carte des cibles (voir ci-dessus). Dans la foulée, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a publié un communiqué indiquant "nous frapperons tous ceux qui nous agressent, c'est ce que nous avons fait, cette nuit, contre les positions militaires du "Régiment de Jérusalem" (soutenu par l'Iran) et de l'armée syrienne. Nous préserverons la sécurité d'Israël avec détermination".

Selon Tsahal, le "Dôme de fer", système de défense antimissile israélien, avait procédé, mardi 19 novembre 2019 au matin, à l'interception de quatre roquettes lancées depuis la Syrie en direction du Nord d'Israël. Israël Katz, ministre israélien des Affaires étrangères, a accusé l'Iran d'être responsable de ces tirs. "L'Etat d'Israël continuera d'agir conformément à sa politique. La politique était et reste d'empêcher l'Iran de s'établir dans la région", soulignait-il.

L'armée parle d'ailleurs de tirs de représailles contre une dizaine de positions du régime syrien et des forces iraniennes al-Qods présentes en Syrie pour détruire des quartiers généraux, des entrepôts et des bases militaires ainsi que des installations de missiles sol-air. Porte-parole de Tsahal, Hedi Silberman souligne dans un communiqué que "l'armée se prépare à la fois en matière de défense et d'attaque" et se dit prêt à "faire face à divers scénarios". Il avertit le régime syrien, jugé responsable de ce qui se passe sur son territoire, "de ne pas agir ou autoriser une action contre Israël", au risque de "provoquer une réaction brutale".

14 morts selon l'OSDH

L'agence officielle syrienne Sana affirme de son côté que "les systèmes de défense antiaériens ont repoussé, après minuit, une agression israélienne intensive aux missiles contre la périphérie de la ville de Damas et en ont abattu la majorité avant l'accès à leurs cibles".

Six avions de combats israéliens, selon Tsahal, ont décollé du plateau du Golan pour larguer au moins dix-huit bombes en deux passages. L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) évoque au moins onze tués dont sept "de nationalité non-syrienne" ainsi qu'une jeune femme blessée par des éclats d'obus dans la banlieue de Qudsaya et un homme, une femme, un enfant "retirés des ruines d'une maison à Bet Sab (région de Sasa) après qu'un missile a pris pour cible la maison".

L'agence Sana parle elle de deux morts (une homme et une femme) et de blessés à cause d'un missile tombé sur une maison de cette localité située au sud-ouest de Damas.

Mercredi 20 Novembre 2019

Lu 1168 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.






Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.