Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info





L’approche par projet de l’UPM approuvée par l’Assemblée parlementaire euro-méditerranéenne



            Partager Partager

La Croatie et le Monténégro membres de l'UPM ont rejoint l'APEM. (Photo PE).
La Croatie et le Monténégro membres de l'UPM ont rejoint l'APEM. (Photo PE).
JORDANIE. Si la sixième session plénière de l'Assemblée parlementaire euro-méditerranéenne (Apem) qui s’est tenue en Jordanie du 12 au 14 mars 2010 a été dominée par les discussions sur le conflit israélo-palestinien, les participants ont aussi approuvé l’approche par projet de l’Union pour la Méditerranée.

Ils considèrent l’UPM comme "un atout pour parvenir aux réformes institutionnelles souhaitées dans les pays méditerranéens" et estiment qu’elle a "son rôle à jouer dans des questions telles que l'eau, l'énergie et l'immigration".  Pour le rapporteur à l’Assemblée, Raimon Obiols, "changer le nom de l’Apem en AP-UPM devrait être la première étape pour renforcer la dimension parlementaire de l'Union pour la Méditerranée".

En revanche, l'Assemblée n'est pas parvenue au consensus sur la proposition tunisienne visant à faire de la Facilité euro-méditerranéenne d'investissement et de partenariat (Femip) une branche méditerranéenne de la Banque Européenne d'Investissement (BEI).

Certaines délégations des parlements nationaux de l'UE se sont opposées à la création d'une telle banque, estimant que les facilités actuelles sont meilleures et que les prêts seraient plus coûteux si la banque en question devait être mise en place. L'Assemblée a cependant souhaité que "le mécanisme le plus efficace en vue d'appuyer les projets de l'UPM" soit étudié, une option étant celle d'une "banque euro-méditerranéenne".

La Croatie et le Monténégro membres de l'Union pour la Méditerranée ont rejoint l'Apem. Le parlement italien assurera la présidence tournante de l'Apem jusqu'en mars 2011, succédant à la Chambre des représentants de Jordanie.

Lire aussi : ARLEM regroupera les collectivités territoriales du nord et du sud de la Méditerranée 
                   : Les milliards pleuvent sur la Méditerranée... en ordre dispersé

Nathalie Bureau du Colombier
Mardi 16 Mars 2010

Lu 2644 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.






Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube

réflexion


Pour des modèles économiques innovants et soucieux du développement durable

Abdelmajid Iraqui, vice-président CGEM Rabat-Salé-Kénitra
avis d'expert


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.