Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

L’ancien premier ministre portugais interpellé pour corruption


Rédigé le Lundi 24 Novembre 2014 à 16:16 | Lu 3101 commentaire(s)


José Sócrates a été interpellé (photo DR)
José Sócrates a été interpellé (photo DR)

PORTUGAL. L’ancien premier ministre socialiste portugais José Sócrates a été interpellé à sa descente d’avion en provenance de Paris, vendredi 21 novembre 2014. Il est soupçonné de corruption, de fraude fiscale et de blanchiment d’argent.
 

Dans le passé, José Sócrates a déjà été mêlé à des affaires de corruption, mais rien n’a jamais été prouvé contre lui. Sa vie supposée luxueuse à Paris, où il dispose d'un appartement, serait à l’origine de nouveaux soupçons.

Trois autres personnes proches de l'ancien premier ministre ont été également interpellées. La filiale portugaise de la société suisse Octopharma, qui a embauché l’ancien chef du gouvernement comme consultant, a fait l’objet de perquisitions. La firme, dont la principale usine se trouve en France, nie toute implication.


José Sócrates a été premier ministre de 2005 à 2011. Il est à l’origine de la demande d’aide internationale de son pays pour faire face à la crise.

Le Portugal a été placé sous assistance financière jusqu’en juin 2014. Son interpellation est intervenue alors que les élections directes se déroulaient à Lisbonne pour choisir un nouveau secrétaire général du PS.

Élu avec 96 % des voix, António Costa actuel maire de Lisbonne est un proche de Sócrates. C’est la deuxième affaire de corruption en une semaine au Portugal, après celle des visas « dorés » qui a entrainé la démission du ministre de l’intérieur du gouvernement de droite.




Lire aussi :
< >

Mercredi 1 Décembre 2021 - 12:35 La Méditerranée confrontée à l'inflation