Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


            Partager Partager

L'agrotech française Jungle lève 42 M€ pour étendre ses racines en Europe




Gilles Dreyfus et Nicolas Séguy veulent développer leur procédé d'agriculture verticale en Europe (photo : Jungle)
Gilles Dreyfus et Nicolas Séguy veulent développer leur procédé d'agriculture verticale en Europe (photo : Jungle)
FRANCE. Créée en 2016 au Portugal par deux Français, Gilles Dreyfus (Président) et Nicolas Séguy (directeur général), l'entreprise Jungle procède à sa première levée de fonds pour un montant de 42 M€. Founders Future, Demeter Partners et ses investisseurs historiques - Alain Dinin (Pdg de Nexity), Christian de Labriffe (Tikehau, LVMH), Serge Papin (ex-Pdg de Système U) - apportent 7 M€ en capital (equity). Atlante Gestion prend en charge les 35 M€ de dettes. Cet argent frais va permettre à l'entreprise d'accompagner son développement commercial et industriel en Europe.

L'agritech se spécialise dans l'agriculture verticale, technique permettant de produire dix à trente fois plus que sous serre ou en pleine terre.

La recherche et Développement s'est déroulée au Portugal, pays où la première commercialisation a débuté en 2019 à Sintra (25 km au Nord-Ouest de Lisbonne) avec l'implantation d'un premier conteneur de 15 m² sur le parking d'un magasin Auchan de la capitale.
Jungle a depuis son siège à Château-Thierry (100 km à l'est de Paris) et livre par conteneurs à partir d'un entrepôt plusieurs magasins Monoprix et Intermarché. 

Jungle construit la plus grande ferme verticale d'Europe

Après des travaux, il disposera, en avril 2021, d'une surface cultivable de 5 500 m² sur dix-sept étages (neuf mètres de hauteur sous plafond) et deviendra, selon ses dirigeants, la plus grande ferme verticale d'Europe. Jungle bénéficiera alors d'une capacité de livraison de 100 tonnes de produits frais par an pour desservir plus de 950 points de vente. L'implantation de quatre autres fermes verticales est prévue d'ici 2024.

Ses herbes aromatiques (coriandre, persil, basilic, ciboulette...), salades (laitue, roquette), jeunes pousses (radis pourpre, Shiso, moutarde, wasabi...) et fleurs sans pesticides ni herbicides sont vendues, avec leurs substrats de culture, aux rayons produits frais dans quelques magasins. Le développement de la stratégie commerciale, grâce à la levée de fonds, devrait permettre de séduire, au niveau européen, plus de 2 000 points de vente au cours des vingt-quatre prochains mois. Dans le même temps, l'entreprise entend doubler son effectif en 2021, actuellement de vingt-cinq salariés (19 à fin 2020), et le porter à 100 d'ici 2024.

Jungle a réalisé un chiffre d'affaires de 70 000 € en 2020 avec une production totale de 50 000 plantes. Dès le prochain exercice, l'agritech espère réaliser 3 M€ de chiffre d'affaires, puis 10 M€ en 2022 avec la vente de 10 millions de plantes.

Mardi 23 Mars 2021

Lu 1477 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA





Guide de l'économie 2021
Le guide 2021 de l'économie en Méditerranée

Le guide 2021 de l'économie e...

 30,00 € 
  Prix Spécial | 20,00 €



À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.