Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


L'aéroport Marseille Provence veut accueillir 10 millions de passagers pour son centenaire


Centenaire en 2022, l'aéroport Marseille Provence se donne un coup de jeune avec un plan d'investissement de 500 M€ sur dix ans. Dans une démarche participative, la plate-forme provençale demande à ses usagers de lui proposer des idées de transformation. Les meilleures seront mises en place.


            Partager Partager

Pierre Régis va consacrer 500 M€ d'investissement sur sa plate-forme (photo F.Dubessy)
Pierre Régis va consacrer 500 M€ d'investissement sur sa plate-forme (photo F.Dubessy)
FRANCE. « Nous voulons développer nos vols low-cost et longs courriers pour atteindre, d'ici 2022, les 10 millions de passagers» annonce Pierre Régis. Pour accompagner cette croissance, le président du directoire de l'aéroport Marseille Provence (8,3 millions de passagers à fin 2015) se trouve engagé dans de grands travaux de rénovation et d'extension de sa plate-forme. "Nous allons investir 500 M€ d'ici à 2026. il s'agit du plus important programme d'investissement de l'histoire de l'aéroport" précise-t-il.

L'enveloppe couvrira un nouveau parvis dégagé de la circulation automobile dès le printemps 2017, la rénovation de l'ensemble des halls en automne 2017 et trois grandes opérations pour un montant de 200 M€ et huit ans de travaux : le coeur de l'aéroport (2018 à 2022) entre les halls 1 et 4 (1500 m² d'ajout de bâti) qui changeront de nom, l'extension du terminal low-cost mp² (implantation de nouveaux deux postes avions pour porter à huit la capacité d'accueil) et création d'une nouvelle jetée d'embarquement pour les vols longs-courriers (20 000 m²).

Un appel d'offres international a été lancé fin mars 2016 et déjà huit groupements ont répondus. Quatre seront choisis pour concourir sur esquisses avec sanction d'un jury.

Déjà, à quelques jours de l'arrivée des supporters de l'Euro 2016 de football (Marseille accueille six matchs dont un quart de finale et une demi-finale) avec Angleterre-Russie le 11 juin 2016, Pierre Régis promet la livraison des premiers travaux de reconfiguration de la voirie avec accès aux parkings simplifiés et nouveaux ronds-points.

Une démarche participative

Le Flyer expédié dans les boîtes aux lettres de la région pour inciter les passagers à donner des idées (photo F.Dubessy)
Le Flyer expédié dans les boîtes aux lettres de la région pour inciter les passagers à donner des idées (photo F.Dubessy)
Créé en 1922, les 10 millions de passagers devraient donc être atteints pour son centenaire, la plate-forme provençale n'avait pas subi de gros travaux depuis dix ans et la création du terminal low-cost mp² en 2006. Cette aérogare avait d'ailleurs vu arriver sa dernière subvention, celle du Conseil général des Bouches-du-Rhône d'un montant de 7,5 M€. Les précédentes restructurations remontaient à 1992 et 1998 avec la création des halls 3 et 4.

"Nous passerons intégralement par l'auto-financement. L'aéroport se trouve aujourd'hui en très bonne situation financière" précise Pierre Régis. Avec 50 M€ de trésorerie pour un chiffre d'affaires de 132 M€ attendu en 2016 (130 M€ en 2015), il ne compte que 9,3 M€ d'endettement (à fin 2015). "Cette dette sera éteinte d'ici deux ans" commente le président du conseil du directoire.

Pour cette rénovation accompagnée d'une nouvelle identité visuelle et de nouveaux outils digitaux, les responsables de l'aéroport Marseille Provence veulent impliquer à la fois les 5 500 personnes travaillant sur sa plate-forme (compagnies aériennes, commerces...) et les passagers. "Il est essentiel pour nous de les associer à cette dynamique de transformation. Afin de récolter le plus largement possible les idées des Provençaux et des voyageurs, nous avons mis en place un outil ludique et interactif" commente Julien Boullay, directeur marketing et communication de l'aéroport. A travers un site internet, leur implication ira jusqu'à proposer des idées de changement mais aussi voter pour les meilleures.

Ouverte depuis une semaine et disponible jusqu'en septembre 2016, cette plate-forme collaborative a déjà enregistré 38 000 votes et recense 543 idées. En octobre 2016 viendra le temps de la compilation des idées et de leur sélection. "Au minimum cinq de ses idées seront effectivement réalisées" assure Loïc Chovelon, responsable de la communication. "Une saison 2 est même prévue en 2017 pour accompagner les extensions" confie-t-il.

Mercredi 1 Juin 2016

Lu 1584 fois




Dans la même rubrique :
< >

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube

réflexion


Industrie de défense : une filière navale française en ordre dispersé ?

Hervé Lemaitre, Expert-Conseil en stratégie de développement international-export
avis d'expert


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.