Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

L’accord pour la construction de l’usine Renault en Algérie en voie de signature


Rédigé par A. Belkessam, à ALGER, le Lundi 24 Octobre 2011 - Lu 3478 fois


Mohamed Benmeradi annonce la signature prochaine de l'accord avec Renault (photo DR)
Mohamed Benmeradi annonce la signature prochaine de l'accord avec Renault (photo DR)
ALGÉRIE. La signature d’un accord entre le gouvernement algérien et Renault pour la construction d’une usine automobile à Alger est proche et devrait se faire avant la fin de l’année.

L’annonce a été faite le 24 octobre 2011 par Mohamed Benmeradi,  ministre algérien de l'Industrie, de la PME et de la Promotion de l'investissement (MIPI ) sur les ondes de la radio nationale algérienne.

«Nous sommes sur le point d’arriver à un accord», a affirmé Mohamed Benmeradi , après six rencontres et un an de négociations entre les deux parties.

Ce partenariat s’inscrira dans le cadre de la législation algérienne dite de 51/ 49%. «Renault aura 49% et les 51% seront détenues, sous une forme qui n’est pas encore arrêtée, par le côté algérien » a précisé le ministre.

Dix-huit mois après la signature, les premières voitures seront prêtes, le concept du projet a été arrêté et le nombre de gammes identifié, a souligné le ministre.

Le taux d’intégration sera dans un premier temps entre 20 et 25% pour arriver à 60% lorsque les pneumatiques et les vitrages seront intégrés.

Le ministre a annoncé qu’une délégation de Renault se rendra en Algérie dans les prochaines semaines pour rencontrer une soixantaine de sous-traitants des secteurs publics et privés et qui seront susceptibles après un programme de mise à niveau d’entrer dans ce projet.

Estimé à un milliard d'euros, le projet Renault vise à produire dans un premier temps 75 000 véhicules par an en Algérie pour arriver à terme à plus de 150 000. Il permettra de développer l’industrie automobile du véhicule particulier, jusqu'ici inexistante, aux côtés de la filière du véhicule industriel.

La quarantaine de concessionnaires présents en Algérie ont importé 164 138 véhicules durant les six premiers mois de 2011, en hausse de près de 34,66%pour une valeur de 137,88 mrds de dinars soit 1,37 mrd €.





1.Posté par gallouze le 25/12/2011 16:02
C'est une avancée pour le pays. Je pense que c'est une solution pour le grand problème des jeunes algériens et ce qu'il nous manque pour mettre fin à la fuite des cerveaux.

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info


   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info