Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


L'UpM donne la priorité au financement des actions sur le climat au Sud et à l'Est de la Méditerranée



            Partager Partager

Le climat au coeur des préoccupations de l'UpM (photo : UpM)
Le climat au coeur des préoccupations de l'UpM (photo : UpM)
MEDITERRANEE. A l'occasion de la Semaine méditerranéenne pour le climat qu'elle organise en ligne pour cause de Covid-19, l'Union pour la Méditerranée (UpM) et ses quarante-trois pays membres ont déclaré le financement du climat comme priorité pour la région du Sud et de l'Est de la Méditerranée qui représentent 4,1% de la population mondiale.

Les pays la composant attirent déjà chaque année 9% des engagements du financement public international pour le climat (695 mrds$ - 608 mrds€ - en 2018), indique l'UpM. Les banques multilatérales de développement ont représenté 64% de ces flux. Les principaux bénéficiaires étant le Maroc, la Turquie et l'Egypte en 2018 avec 43 mrds$ (38 mrds€) et l'Algérie et le Monténégro avec respectivement 56 M$ (49 M€) et 36 M$ (31 M€). "La production d’énergie renouvelable (parc éolien, panneau solaire, etc...) a représenté 15 % du total des engagements, principalement financés par l’Allemagne et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd), tandis que l’eau et l’assainissement ont reçu 971 M€, financés principalement par l’Allemagne et les institutions de l’UE", précise l'UpM.

L'institution, dont le secrétariat est basé à Barcelone, précise que "selon les prévisions actuelles, la demande énergétique par habitant des pays du Sud et de l'Est de la Méditerranée devrait augmenter de 60% d'ici 2040". Les Accords de Paris prévoyaient une augmentation maximum de 1,5° de la température. Une limite déjà dépassée dans cette région. Des travaux récents du réseau MedEc (Mediterranean experts on climate and environmental change - 600 scientifiques de 35 pays) dévoilent que, dans la région méditerranéenne, le réchauffement climatique augmente 20% plus vite que la moyenne mondiale. Ils prédisent que la température y sera supérieure de 2,2° en maintenant les politiques actuelles.

"La Méditerranée a sa propre identité climatique et ses propres défis. Aujourd’hui, elle se réchauffe plus vite que la moyenne mondiale et nous ne pouvons pas manquer une telle occasion historique de construire une stratégie méditerranéenne forte. La stratégie de financement climatique de l’UpM contribue à mettre en lumière les marges de progression des flux financiers internationaux publics et privés pour le climat et la manière d’optimiser leur mobilisation", commente Grammenos Mastrojeni, secrétaire général adjoint de l'UpM.

Mercredi 15 Juillet 2020

Lu 2335 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.