Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

L'Union européenne signe trois accords de 50 M€ avec la Tunisie


Rédigé par le Mardi 15 Décembre 2015 | Lu 1338 commentaire(s)


La Tunisie va renforcer sa formation professionnelle (photo Pefese)
La Tunisie va renforcer sa formation professionnelle (photo Pefese)
TUNISIE / EUROPE. Laura Baeza, ambassadeur de l'Union européenne en Tunisie, et Yassine Brahim, ministre tunisien du développement, de l'investissement et de la coopération internationale, ont paraphé, mardi 15 décembre 2015 à Tunis, trois accords d'un montant total de 50 M€.

Le premier accord concerne le soutien à hauteur de 32 M€ de l'Initiative régionale d'appui au développement durable (Irada). Ce programme vise à amplifier la compétitivité des entreprises et l'employabilité des citoyens dans les huit régions de Kasserine, Gafsa, Sidi Bouzid, Médenine, Sfax, Gabes, Bizerte et Jendouba. Grâce à des plates-formes "public-privé", l'enveloppe financera des projets locaux de développement de ces régions. Parallèlement, l'Irada va réorganiser le système national de formation professionnelle pour déconcentrer la prise de décision vers les régions.

Le second texte, une Convention de financement du programme d'appui à la formation et à l'insertion professionnelle (Pafip), complémentaire du premier accord, bénéficie d'un don de 3 M€ au titre de la Facilité d'investissement du voisinage (FIV) de l'Union européenne et d'un prêt de 24,7 M€ accordé par l'Agence française de développement (AFD).

Le troisième accord s'appuie sur les énergies vertes et plus particulièrement le projet « Sustainable Use of Natural Resources and Energy Finance in Tunisia » (Sunref) doté d'un don de 15 M€ de l'Union européenne via la FIV. Des prêts de l’AFD, la BERD (Banque européenne pour la reconstruction et le développement) et la BEI (Banque européenne d'investissement) complètent ce dispositif avec la mise à disposition d'une ligne de crédit de 100 M€ pour les institutions financières tunisiennes afin de les aider à investir dans les secteurs du projet.










Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter









Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook