Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

L'Union européenne innove pour financer les infrastructures de transport européennes


Rédigé par Eric Apim le Mercredi 8 Février 2017 | Lu 1480 commentaire(s)


Le nopuiveau mode de financement accompagnera les projets sur le transport (photo F.M.)
Le nopuiveau mode de financement accompagnera les projets sur le transport (photo F.M.)
UNION EUROPÉENNE. La Commission européenne lance un nouvel appel à proposition visant à "relancer l'investissement pour financer des projets innovants et durables de modernisation des infrastructures de transport, tout en soutenant les emplois nécessaires pour mettre ces infrastructures en place".

Le nouveau mode de financement exige de combiner les subventions d'un montant total d'1 mrd€ du Mécanisme pour l'interconnexion en Europe (MIE) avec d'autres financements accordés par des institutions financières publiques, le secteur privé ou, pour la première fois, le Fonds européen pour les investissements stratégiques (EFSI).

«Concrétiser notre vision d'une mobilité sans rupture, intelligente et durable en Europe nécessite des investissements que les fonds publics ne peuvent pas financer à eux seuls. C'est la raison pour laquelle nous lançons une solution innovante qui permettra de tirer le meilleur parti de nos ressources, et de libérer le potentiel inexploité d'investissements privés, en mettant particulièrement l'accent sur les pays qui relèvent du fonds de cohésion. Cette mesure est un signe de solidarité en mouvement», souligne Violeta Bulc, commissaire européen pour les transports.

"Les projets retenus doivent contribuer au développement d'un transport durable, innovant et sans rupture le long du réseau transeuropéen de transport. L'accent sera mis en particulier sur les projets qui visent à éliminer les goulets d'étranglement, à soutenir les liaisons transfrontalières et à accélérer la numérisation des transports, notamment dans les domaines qui présentent un fort potentiel et pour lesquels le marché est déficient, à garantir des systèmes de transport durables et efficaces, et à améliorer l'intermodalité et l'interopérabilité du réseau de transport" précise l'appel à propositions. Nouvelles technologies, systèmes de gestion du trafic, systèmes de transport intelligents pour la route ou gestion du trafic aérien dans le ciel unique européen entrent dans le champ.

L'appel à propositions prévoit deux dates limites de dépôts : le 14 juillet 2017 et le 30 novembre 2017.