Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


L'Union européenne et les marchés réagissent au futur budget italien 2019



            Partager Partager

Le conseil des ministres italien a validé un budget en déficit de 2,4% du PIB (photo : Gouvernement italien)
Le conseil des ministres italien a validé un budget en déficit de 2,4% du PIB (photo : Gouvernement italien)
ITALIE. Un objectif de déficit public de 2,4% du Produit intérieur brut (PIB) au lieu des 2% prévus. Le budget 2019 de l'Italie, mais aussi les deux suivants qui viseront le même ratio, fait grincer des dents l'Union européenne ainsi que les marchés. Le précédent gouvernement (centre-gauche) tablait lui sur un déficit de 0,8% sur 2019, 2020 et 2021.

 "Nous faisons du bien à l'Italie et aux Italiens (...) Aujourd'hui est un jour historique. Aujourd'hui, l'Italie a changé", se félicitait, jeudi 27 septembre 2018, Giuseppe Conte, président du conseil italien, lors de l'approbation par le conseil des ministres de l'accord sur le futur budget. Il aura fallu convaincre Giovanni Tria, ministre italien de l'Economie, partisan d'un déficit à 1,6%, ainsi que les fonctionnaires du Trésor.

Le décalage de déficit s'explique notamment par une baisse des impôts, une retraite anticipée pour 400 000 Italiens et l'instauration d'un "revenu de citoyenneté" de 780 € par mois. Ce dernier bénéficiera aux plus démunis pour une enveloppe de 10 mrds€. En tout, ce sont près de 100 mrds€ sur trois ans qui serviront ces programmes.

Le pari de la croissance économique pour baisser la dette

Le nouveau gouvernement italien, composé du Mouvement 5 étoiles (anti-système) et de la Ligue (extrême-droite) continue de défier Bruxelles. Evoquant un "budget hors des clous" des règles européennes, Pierre Moscovici, commissaire européen aux Affaires économiques, insiste sur la nécessité de la réduction de la dette publique qualifiée d'"explosive". Car, si, en effet, un déficit à 2,4% répond bien aux critères de l'Union européenne, le fort endettement du pays (2 300 mrds€) - près de 131% du PIB, soit le second plus important de l'UE après celui de la Grèce - ne plaide pas en faveur de ce relâchement dans la maîtrise des dépenses publiques. 

La Commission européenne n'envisage pas pour l'instant de sanctions.

Les marchés réagissent également, vendredi 28 septembre 2018, avec des chutes du secteur bancaire et du principal indice de la Bourse de Mila, (FTSE MIB). La cotation de certaines banques italiennes, très fragiles, a été suspendue pendant quelques heures. La Bourse de Milan perdait 4% en fin de matinée alors que le taux d'emprunt italien sur dix ans grimpait de plus de 0,3 point. Actuellement à 3,219%, il pourrait dépasser 3,5% d'ici quelques semaines, mettant l'Italie en grande difficulté pour honorer ses échéances.

"Nous expliquerons aux marchés qu'il existe tellement d'investissements avec ce déficit à 2,4% que l'économie se relèvera autant que nous le voulons", commente Luigi Di Maio. Le dirigeant du Mouvement 5 étoiles a voulu aussi rassurer Bruxelles : "Nous voulons rembourser la dette et je peux vous assurer que la dette baissera grâce à la croissance économique attendue."

Gérard Tur et Frédéric Dubessy
Vendredi 28 Septembre 2018

Lu 1688 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


Publireportage


Med'Innnovant, un concours accélérateur de start-up


Publireportage
Publireportage Euroméditerranée




Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.