Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

L'UE offre 80 M€ de plus pour soutenir les populations d'Afrique du Nord vulnérables face à la Covid-19


Rédigé le Jeudi 2 Juillet 2020 à 17:24 | Lu 2885 commentaire(s)


Le Fonds fiduciaire va notamment aider les réfugiés les plus vulnérables en Libye à lutter contre la Covid-19 (photo : IMC Libya)
Le Fonds fiduciaire va notamment aider les réfugiés les plus vulnérables en Libye à lutter contre la Covid-19 (photo : IMC Libya)
AFRIQUE DU NORD. Le Fonds fiduciaire d'urgence de l'UE pour l'Afrique lance un nouveau train de mesures d'aide pour soutenir les groupes vulnérables et combattre la Covid-19 en Afrique du Nord.

Il est doté de 80 M€ supplémentaires abondés auxquels s'ajoutent 30 M€ d'actions du Fonds fiduciaires non mises en oeuvre.

Cette somme adoptée par le Comité opérationnel du Fonds* viendra "renforcer les capacités de réaction immédiate, consolidera les systèmes et services de santé dans les pays d'Afrique du Nord partenaires et permettra d'atténuer l'impact socio-économique de la crise et de poursuivre les actions destinées à protéger les réfugiés et les migrants et à stabiliser les communautés locales", précise un communiqué de l'UE.

Avec un montant total de 455 M€, la Libye est déjà le principal pays bénéficiaire de ces fonds et se voit attribuer trois nouveaux programmes. D'abord, un programme de protection avec la fourniture aux migrants et aux groupes vulnérables des services de protection sous la forme d'une aide sanitaire (traitement de la tuberculose), de produits non alimentaires, d'une aide d'urgence en argent liquide et d'évacuations d'urgence hors de Libye (lorsque les restrictions de déplacement auront été levées). Le tout pour un montant de 30,2 M€.
Ensuite, un programme Covid-19 doté de 20 M€ vise à renforcer les mesures de lutte immédiate contre le virus, notamment par la fourniture d'équipements de protection individuelle et d'une formation au personnel soignant et par le renforcement des capacités de laboratoire et de soins d'urgence.
Enfin, un programme de stabilisation des communautés (25 M€) va poursuivre l'amélioration des conditions de vie dans les collectivités territoriales libyennes en renforçant l'accès aux services de base et aux services sociaux.

"En Libye, alors que le conflit armé se poursuit, le Fonds fiduciaire d'urgence de l'UE pour l'Afrique est déjà venu en aide à plus de 200 000 personnes qui ont reçu des kits d'hygiène et une assistance médicale; plus de 1,7 million de personnes bénéficient désormais d'un meilleur accès aux services de base dans les communautés locales, grâce à la rénovation de centres de santé", commente Olivér Várhelyi, commissaire européen au voisinage et à l'élargissement.

888 M€ et 39 programmes financés en Afrique du Nord

La Tunisie obtient du Fonds fiduciaire un programme de gouvernance et de protection destiné aux migrants vulnérables d'un montant de 9,3 M€. Mais aussi, un programme de mobilité des compétences (5 M€) reposant sur deux accords de mobilité bilatéraux existant entre la France et la Tunisie pour les jeunes professionnels et les travailleurs saisonniers. Il va les aider à acquérir les compétences requises dans leur pays d'origine.

Un nouveau programme régional de protection de l'enfance, doté de 3,7 M€, sera particulièrement centré sur l'Egypte et la Libye pour "améliorer la protection et accroître l'accès aux solutions durables pour les enfants et les jeunes non accompagnés et séparés le long de la route de la Méditerranée centrale".

Avec le nouveau train de mesures, le Fonds finance au total 246 programmes pour près de 4,8 mrds€ dont 2,9 mrds€ (104 programmes pour la région Sahel/Lac Tchad, 1,79 mrd€ (99 programmes) pour la Corne de l'Afrique et 888 M€ (39 programmes) pour l'Afrique du Nord.


* Il rassemble la Commission européenne, les Etats membres de l'UE, le Royaume-Uni, la Norvège et la Suisse. Le statut d'observateur est accordé aux membres du Parlement européen et aux représentants de l'Algérie, l'Egypte, la Libye, le Maroc et la Tunisie.