Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

L'UE engage 82 M$ pour verdir les Pme égyptiennes


Rédigé par Eric Apim, le Mardi 21 Décembre 2021 - Lu 1310 fois


Les petites entreprises égyptiennes vont bénéficier de prêts pour verdir leurs chaînes d'approvisionnement (photo: Berd)
Les petites entreprises égyptiennes vont bénéficier de prêts pour verdir leurs chaînes d'approvisionnement (photo: Berd)
ÉGYPTE. La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd) annonce, mardi 21 décembre 2021, l'ouverture d'une ligne de crédit d'un montant de 32 M$ (28,3 M€) à Ahli United Bank in Egypt (Aube). La banque locale rétrocédera cette enveloppe sous forme de prêts aux Pme pour contribuer à "améliorer l'accès au financement des petites entreprises qui restent mal desservies malgré leur rôle crucial dans l'économie égyptienne", souligne un communiqué de la Berd.
L'Aube pourra ainsi étendre son soutien à celles situées dans les régions reculées, en dehors du Grand Caire et d'Alexandrie.

De son côté, l'Union européenne (UE) prêtera 10 M$ (8,9 M€) supplémentaires pour la chaîne de valeur dans le cadre de son programme pour le commerce et la compétitivité. S'ajouteront 12 M$ (10,6 M€), en collaboration avec le Fonds vert pour le climat (FVC/GCF), pour la chaîne de valeur verte.

Toujours distribué par l'Ahli United Bank in Egypt, filiale à 95,7% par Ahli United Bank, la plus importante banque de Bahreïn, ces sommes s'adresseront aux Pme des secteurs de l'agroalimentaire, de la fabrication et des services, de la logistique et des technologies de l'information et de la communication. Ces prêts sont destinés à financer les investissements dans les technologies avancées et dans des solutions d'atténuation et d'adaptation aux effets du changement climatique pour favoriser les chaînes de valeur vertes.
En février 2020, la Berd avait aussi actionné le Fonds vert pour le climat en cofinancement de deux prêts accordés à la banque commerciale locale QNB Alahli pour les rétrocéder aux Pme voulant investir pour lutter contre le changement climatique.

Une facilité commerciale de 30 M$

La Berd apporte également dans cette opération une facilité commerciale de 30 M€ (26,6 M€) alimentée par le Programme de facilitation des échanges (TFP) de la Berd. Elle permettra d'émettre des garanties auprès des banques de confirmation pour soutenir les instruments de financement du commerce émis par Aube. Ainsi que des avances de trésorerie pour financer les prêts liés au commerce pour couvrir l'avant et l'après l'exportation comme la distribution locale des marchandises importées. Ce mécanisme avait déjà été accordé à la National Bank of Egypt (NBE) en juin 2020.

Pour Hala Sadek, Pdg et membre du conseil d'administration de l'Aube, "l'ensemble des financements polyvalents sera destiné à renforcer encore notre proposition de valeur pour les Pme (...) conformément à la stratégie de la banque et au plan de développement économique du pays."

"Ce montage financier bénéficiera à un segment mal desservi de l'économie. Avec l'UE, le GCF et l'Aube, nous contribuons à une croissance économique plus verte, plus inclusive et plus durable, tout en aidant à créer davantage d'emplois pour la population égyptienne", commente Heike Harmgart, directrice générale de la région Sud et Est de la Méditerranée (Semed).

Depuis 2012 et le début de ses opérations dans ce pays, la Berd y a investi 8 mrds€ répartis dans 138 projets.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !

Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info