Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


L'UE accorde 240 M€ supplémentaires pour soutenir les réfugiés syriens



            Partager Partager

Le Fonds régional va notamment aider les enfants des réfugiés syriens dans leur scolarité (photo : UE/Johanna de Tessières)
Le Fonds régional va notamment aider les enfants des réfugiés syriens dans leur scolarité (photo : UE/Johanna de Tessières)
UE / SYRIE. L'Union européenne va renforcer son soutien aux réfugiés syriens et aux personnes vulnérables en Jordanie, au Liban et en Irak en pleine pandémie. Mardi 31 mars 2020, elle annonce une nouvelle enveloppe de près de 240 M€ portant à 2 mrds€ le Fonds fiduciaire régional de l'UE en réponse à la crise syrienne.

L'effort supplémentaire se décompose en 100 M€ pour renforcer la résilience des ménages locaux vulnérables et des réfugiés syriens avec la mise en place de filets de sécurité sociale durables au Liban; 57,5 M€ sur le systèmes d'éducation publique au Liban pour offrir une éducation inclusive et de qualité aux enfants vulnérables du pays et aux enfants des réfugiés syriens; 27,5 M€ pour une éducation inclusive et équitable aux Syriens présents dans les camps de réfugiés en Jordanie; 22 M€ pour améliorer le système de santé publique en Jordanie; 11 M€ pour autonomiser les femmes locales et réfugiées et améliorer leur accès aux moyens de subsistance en Jordanie; 10,5 M€ en faveur des systèmes publics et des services de protection de l'enfance pour les femmes, les filles et les garçons au Liban; 10 M€ pour améliorer les conditions de vie et de logement des réfugiés en Irak et soutenir la paix.

"Durant cette dixième année de la crise syrienne qui a déplacé la moitié de la population du pays, l'Union européenne continue de soutenir les réfugiés syriens et les pays voisins qui les hébergent. Non seulement pour faire face aux défis les plus immédiats, y compris la pandémie de coronavirus, mais aussi pour construire leur avenir. L'UE continuera à soutenir les efforts des Nations unies pour une solution politique globale au conflit syrien, à mobiliser le soutien financier nécessaire pour la Syrie et les pays voisins, ainsi qu'à fournir une plate-forme unique de dialogue avec la société civile", commente Josep Borrel, Haut-Représentant pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-président de la Commission européenne.

Bruxelles accueillera cette année la quatrième conférence sur le soutien à l'avenir de la Syrie et de la région.

Créé en décembre 2014, le Fonds fiduciaire régional de l'UE en réponse à la crise syrienne est géré par un Comité opérationnel regroupant la Commission européenne, les Etats membres de l'UE, le Royaume-Uni et la Turquie. Des membres du Parlement européen, des représentants de l'Irak, de la Jordanie, du Liban, de la Banque mondiale et du Fonds de redressement pour la Syrie participent en tant qu'observateurs de ce Comité opérationnel du Fonds fiduciaire régional.

La rédaction
Mardi 31 Mars 2020

Lu 1207 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)
Grand angle

Covid-19 : L'Europe et l'après-crise économique déclenchée par la pandémie

Henry Marty-Gauquié, membre du groupe d'analyse JFC Conseil




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.